Quels sont les acteurs les plus en croissance de l'e-commerce chinois ?

E-commerçants chinois Aux côtés du géant Alibaba, quels e-commerçants progressent le plus rapidement en Chine ? Comment s'en sortent les acteurs étrangers ? Réponses.

Le marché chinois de l'e-commerce a progressé de 59,4% en 2013 pour atteindre 306 milliards de dollars, selon le cabinet d'étude iResearch. Les acteurs dominants sont les marketplaces, à commencer bien sûr par Alibaba, capable d'engranger sur la seule "journée des célibataires" 5,75 milliards de dollars de vente sur ses places de marché Tmall et Taobao. Selon le guide Internet Retailer China 500, elles totalisaient à elles deux 248,7 milliards de dollars de ventes en 2013, plus de quatre achats en ligne sur cinq réalisé en Chine ! Globalement, Alibaba s'est assuré l'an dernier un rythme de croissance de son volume d'affaires de 60,5%, selon des documents déposés à la SEC.

1
Croissance du volume d'affaires de Tabao, de Tmall et de la somme des deux © Alibaba Group, Internet Retailer

Quant aux e-commerçants qui, contrairement à Alibaba, stockent les marchandises et les vendent en propre,  les 10 premiers en chiffre d'affaires n'ont pas à pâlir. Voici ces 10 sites classés en fonction de leur croissance en 2013, auxquels Internet Retailer a ajouté les grandes marketplaces chinoises. L'acteur qui enregistre la plus forte progression est VipShop, site de ventes événementielles créé en 2008 et coté à Wall Street.

2
Top 10 des e-commerçants chinois en chiffre d'affaires classés en fonction de leur croissance 2013, plus Alibaba et ses marketplaces. © Top500Guide.com, Alibaba Group, iResearch

Amazon, quatrième e-marchand de Chine, y affichait donc une croissance de 38% l'an dernier. L'Américain devrait encore se renforcer, puisqu'il a signé le 20 août 2014 un protocole d'entente avec la zone franche de Shanghai pour y installer des entrepôts francs. Les internautes chinois vont ainsi pouvoir acheter sur son site à des prix bien moins élevés qu'auparavant et se faire livrer bien plus vite, puisque jusqu'ici les achats sur Amazon, transfrontaliers, devaient transiter par une personne tierce.

D'autres e-commerçants étrangers disposent d'ailleurs de positions intéressantes dans l'Empire du Milieu, comme Apple (12ème du top 500), Newegg (13ème) et Richemont Group (38ème). Voici tous les acteurs américains et européens qui figurent parmi les 500 premiers sites marchands de Chine, hors marketplaces.

3
Acteurs américains et européens qui figurent dans le Top 500 des e-commerçants en Chine © Top500guide.com

Chine / Alibaba