Tim Cook va témoigner dans l'affaire d'entente sur le prix des livres électroniques

Une juge américaine veut entendre le PDG d'Apple sur l'affaire de l'entente sur les prix des ebooks qui secoue le groupe.

Le successeur de Steve Jobs va-t-il devoir témoigner dans l'affaire d'entente sur les prix des livres électroniques dans laquelle est visé Apple ? C'est en tout cas ce que souhaite la juge chargée de l'affaire qui vient de le convoquer pour apporter sa part de vérité. Cette convocation embarrasse toutefois Apple. Si ce dernier n'a pas voulu transiger avec la justice en refusant tout accord, ses avocats ont tout tenté pour éviter de brouiller l'image de son PDG en le mêlant à cette affaire. Selon eux, Tim Cook n'avait pas de "connaissance personnelle" de cette affaire remontant à 2009, époque où Steve Jobs était à la barre du groupe. Faisant fi de cette remarque, la juge a confirmé sa demande d'entendre Tim Cook, qui était directeur général opérationnel d'Apple au moment des faits, autrement dit numéro deux du groupe.

Accusés d'entente en faveur d'Apple, cinq éditeurs échapperont au procès grâce à un accord passé avec les autorités américaines. Hachette, HarperCollins (groupe News Corp), Simon & Schuster (CBS), Penguin (Pearson) et MacMillan (Verlagsgruppe Georg von Holtzbrinck) étaient accusés de s'être entendus avec Apple pour ne pas que leurs ebooks soient vendus à des tarifs inférieurs sur d'autres plateformes, comme celle d'Amazon, par exemple.

Apple / Steve Jobs