Sur VAD E-Commerce, les innovations connectent les magasins

Innovations commerce connecté A l'occasion du salon VAD e-commerce 2012 de Lille, étaient présenté une série de prototypes et d'expérimentations très innovantes. Bon nombre visent à connecter les lieux de vente.

Le RFID rend intelligentes étagères et caisses enregistreuses

Le bureau R&D du Centre d'innovation des technologies sans contact (CITC) - EuraRFID a conçu une étagère et une caisse enregistreuse intelligentes. Une puce RFID étant apposée à chaque article, l'antenne RFID placée au sommet de l'étagère sait ce qu'elle contient. "De quoi simplifier considérablement les démarches d'inventaire, mais également informer à distance les consommateurs de la disponibilité des produits, via un site Web ou mobile", précise Pauline Fumery, du CITC. 

Du côté de la caisse enregistreuse, un portique surmonté d'une autre antenne RFID permet de scanner le contenu d'un panier sans en sortir les éléments. Ceux-ci s'affichent directement sur l'écran de la caisse, qui bien sûr peut accepter les paiements sans contact. Le laboratoire LAMIH de l'Université de Valenciennes a par ailleurs conçu une "table surface" détectant également les puces RFID des articles posés dessus. A partir des différents ingrédients qu'elle identifie, elle affiche sur un écran des recettes de cuisine réalisables, tout en indiquant sur la table les produits nécessaires.

citc621
Caisse enregistreuse intelligente (CITC-EuraRFID) et table-surface (LAMIH) © F.Fauconnier / JDN

Géolocalisation indoor pour guider les clients

Dans le cadre des projets New Shopping Experience (NSE) du Pôle de compétitivité des industries du commerce (Picom), Ikomobi et Anaxa-Vida ont développé pour Décathlon un prototype de géolocalisation indoor destiné à guider les clients à l'intérieur du lieu de vente. Concrètement, le consommateur se place sur l'une des zones d'appel délimitées dans le magasin et indique qu'il a besoin d'aide via un bouton dans l'application mobile de l'enseigne. L'information est envoyée au serveur, qui ordonne aux caméras couvrant le magasin de regarder les zones d'appel pour trouver l'appelant et le "harponner".

Le système peut alors lui-même guider le client vers le produit qu'il recherche. "L'information peut aussi être envoyée sur les tablettes des vendeurs, charge à eux, en fonction de leur proximité au client et de leurs compétences vis-à-vis de sa demande, de lui répondre qu'ils arrivent", indique Chaabane Djeraba, président d'Anaxa-Vida. Le client peut sortir de la zone d'appel et se déplacer dans le magasin : il a été harponné par les caméras et la tablette du vendeur affiche sa localisation. Ces caméras permettant de situer le client à 25 cm près, le magasin sait également quel produit il est en train de regarder. Il est donc possible de lui envoyer une notification du type "-10% sur ce rayon pendant 30 minutes". On peut également imaginer que le dispositif soit intégré au CRM de Décathlon, par exemple pour mettre en place des notifications automatiques.

geolocindoor625
Visiteurs harponnés par les caméras d'Anaxa-Vida © Anaxa-Vida

TV to Store : quand la TV connectée génère des achats

Autre projet NSE, Idées-3Com a développé pour Décathlon et Aptonia un prototype d'utilisation marchande de la TV connectée. Le scénario proposé est le suivant : lors d'une publicité TV de Décathlon, un bandeau propose au téléspectateur de se connecter à un programme d'entraînement sportif. La main bascule de la télécommande au smartphone de l'utilisateur, qui crée son profil, choisit son sport et son niveau et lance le programme. Pendant qu'il exécute l'entraînement, s'affichent le nombre de calories brûlées, son niveau d'hydratation ou encore le nombre d'amis Facebook connectés et leurs encouragements.

L'application pousse les produits adaptés à son activité et lui permet d'entrer en contact vidéo avec un vendeur du magasin le plus proche. Le vendeur peut alors lui montrer des articles, envoyer des fiches produits sur sa télévision et, à sa demande, mettre un article dans son panier. "Une façon de guider les consommateurs de leur télévision à l'achat de produits, via un programme gratuit de coaching", conclut Jean-Michel Flamant, le fondateur d'Idées-3com.

tvtostore625
L'utilisatrice pilote l'application de TV connectée via son smartphone © Idées-3Com

critizr2 200
Exemple d'interaction Critizr entre client et magasin © Critizr

Les avis clients ont leur place aussi en point de vente

Critizr édite une application mobile permettant de remonter aux points de vente différents types d'informations provenant des clients. L'utilisateur identifie le magasin dans lequel il se trouve, éventuellement le rayon, voire flashe le QR code d'un produit pour affiner encore sa géolocalisation, puis envoie son problème, son compliment, sa question ou sa suggestion, sous forme de message de 300 caractères maximum. De son côté, le vendeur ou le chef de rayon du lieu de vente qui dispose de Critizr Pro voit apparaître l'information sur sa tablette ou son mobile et peut réagir à chaud. La solution est déjà installée dans 750 points de vente dont une grande partie d'indépendants, mais séduit également de grandes enseignes telles qu'Auchan ou Carrefour : 300 magasins Carrefour en disposeront d'ici avril prochain. "Critizr a également développé une solution pour les e-commerçants, précise son fondateur Nicolas Hammer. Nous générons un QR code lié à la commande du cyberacheteur et joint à son colis." Le client n'a qu'à le scanner avec l'application Critizr pour arriver directement sur son compte et renseigner le problème rencontré.


Aide à la vente et encaissement mobile en magasin

Keyneosoft a développé pour Leroy Merlin un outil d'aide à la vente pour les conseillers de ses rayons jardin, au sein desquels il est rarement possible d'exposer toute l'offre. Actuellement en test dans deux magasins, cet autre projet NSE prend la forme d'une application pour la tablette du vendeur, qui s'appuie sur un configurateur. Selon le budget, le matériau, la surface et divers éléments fournis par le consommateur, le vendeur tire du configurateur une sélection de produits. Il peut accéder aux fiches produits, les envoyer par email au client et les ajouter à son panier en se connectant à son nom, l'application lui donnant aussi accès au CRM de Leroy Merlin. Keyneosoft propose d'aller plus loin avec sa solution d'encaissement mobile KeyPOS.

Le panier est transféré sur un iPhone auquel est fixé un matériel ISMP d'Ingenico, qui permet au client de payer par carte bancaire toujours auprès du vendeur, sans passer par la caisse. "De cette façon, on évite toute rupture dans la chaîne d'achat", conclut Benoît Tonnel, chez Keyneosoft.

Autour du même sujet