Rocket Internet déclare la guerre à Ikea et H&M

Les frères Samwer souhaitent faire couler les deux géants suédois et ce grâce au soutien d'actionnaires de renom comme Lakshmi Mittal.

La nouvelle guerre de l'e-commerce opposera les géants suédois à l'allemand Rocket Internet : dans un document destiné aux investisseurs de Rocket Internet dévoilé par Manager Magazin, les frères Samwer expliquent qu'ils souhaitent littéralement couler Ikea, égratigner H&M (et accessoirement Zara) grâce à leur filiale Zalando. Ils précisent également que leurs start-up seront à terme amenées à réaliser des chiffre d'affaires de l'ordre du milliard d'euros avec des taux de rentabilité à deux chiffres. A ce titre, le Zalando brésilien Dafiti compte réaliser 2 milliards d'euros de revenus en 2016 contre 91 millions l'an dernier. Pour Lamoda en Russie, l'objectif est de 45 millions d'euros. Quant au clone d'Amazon en Amérique latine, Linio, son chiffre d'affaires devrait être de 291 millions d'euros en 2017 pour une marge de 12%.

Des investisseurs de renom

On apprend également que l'accélérateur berlinois compte des actionnaires de renommée internationale comme l'indien Lakshmi Mittal, le président d'ArcelorMittal, qui aurait investi 5 millions d'euros dans l'une des holding de Rocket Internet dans laquelle se trouvent des sociétés comme Lamoda, l'équivalent de Zalando présent en Amérique latine, en Inde, en Russie et au Moyen-Orient. D'autres millionnaires allemands, ukrainiens et colombiens comme Kurt Rudolf Schwarz, Victor Pinchuk et Alejandro Santo Domingo ont respectivement investi 10, 15 et 20 millions d'euros. Au cours des dernières années, c'est la société d'investissement suédoise AB Kinnevik qui a réalisé le plus gros investissement dans Rocket Internet : plus d'un milliard d'euros.

Ikea / Lakshmi Mittal