Voici comment a été recruté le 5ème salarié d'Amazon

Salarié Amazon Le succès rencontré par le géant du commerce en ligne n'est pas le fruit du hasard, son créateur avait pensé à tout. Jusqu'à convaincre les salariés les plus réticents.

Tom Schonhoff a rejoint Amazon en 1995 en tant que 5ème salarié du groupe. Il venait tout juste de décrocher un diplôme en informatique à l'Université de Washington. Il a exercé un poste de développeur logiciel dans les années 80, mais n'était jamais allé au bout de sa formation avant d'avoir trente ans. Peu de temps après la remise des diplômes, Tom Schonhoff a reçu un appel téléphonique de Jeff Bezos. A cette époque-là, le site d'Amazon ne fonctionnait même pas encore, mais Tom Schonhoff en avait testé la version beta, un contact avait communiqué son nom au créateur du site, en quête d'un développeur hautement qualifié. Pourtant, Tom Schonhoff ne présentait pas les qualifications requises. Jeff Bezos a insisté en lui déclarant qu'il lui trouverait un poste correspondant à son profil et l'ingénieur a fini par élaborer le service client de l'entreprise, en partant de rien. Le poste avait son importance, mais répondre au téléphone et déposer les colis à la Poste ne permettait pas réellement à Tom Schonhoff de tirer parti de son diplôme d'ingénieur.

Il a tout de même accepté l'emploi qu'on lui proposait, en partie grâce à l'immense confiance qu'il éprouvait à l'égard de Jeff Bezos, avec lequel il échangeait depuis plusieurs mois. "J'ai réellement posé un tas de questions à Jeff au sujet de son programme commercial, du financement de son site, du logiciel, du design et ainsi de suite, a expliqué Tom Schonoff à Business Insider. Je me rappelle avoir remarqué très rapidement qu'il n'existait pas une seule question à laquelle Jeff ne pouvait me fournir une réponse mûrement réfléchie, sans hésitation. 

"Il n'y avait pas un scénario auquel Jeff n'avait pas mûrement réfléchi"

J'ai essayé avec opiniâtreté de mettre son projet à mal." Quels qu'étaient les efforts qu'il pouvait déployer, Tom Schonhoff ne parvenait pas à imaginer un scénario que Jeff Bezos n'avait pas soigneusement envisagé. Il ne parvenait pas à trouver de questions auxquelles Jeff Bezos ne pouvait pas répondre avec une extrême précision.

"Ce cas de figure est très rare, a-t-il commenté. J'étais convaincu que Jeff avait minutieusement étudié les bases de son affaire et réfléchit à tous les détails. C'est ce point-là qui m'a inspiré la confiance nécessaire pour me lancer dans l'aventure." C'est ainsi que Tom Schonhoff a rejoint la microentreprise, dans laquelle il est resté six ans. A ses débuts, le portail de vente d'Amazon ne proposait pas d'articles en tout genre. Amazon se concentrait sur les livres. Au cours du premier mois de son lancement, Amazon livrait ses colis dans les 50 états d'Amérique et dans 45 pays différents.

Ces premières commandes, se souvient Tom Schonhoff, démontraient à quel point les consommateurs attachaient de l'importance au fait de trouver des livres absents de leurs librairies favorites. Les gens s'intéressaient à des sujets pointus et peu répandus – aux pépites introuvables sur les rayons des librairies classiques – selon Tom Schonhoff, comme la réparation des tuyaux d'orgue. Aussitôt qu'un livre publié par un auteur spécifique était disponible, les gens le commandaient. Un jour, un japonais a commandé tous les livres du catalogue Amazon en rapport avec la comédie musical "Annie".

"Nous ne promouvions pas d'ouvrages communs, classiques ou vendus en masse, explique-t-il. Ils étaient disponibles, mais les consommateurs avaient désormais une possibilité qu'ils guettaient depuis longtemps. Cet aspect-là nous rends très fier."


Article de Jillian D'Onfro, Traduction de Floriane Wittner, JDN

Voir l'article original :  Here's How Jeff Bezos Recruited Amazon's 5th Employee To Do One Of The Company's Toughest Jobs

Autour du même sujet