2008 : année des services mobiles !

La mobilité est un vieux serpent de mer des technologies de l’information : le sujet a toujours passionné les technophiles, mais les applications concrètes restent rares. Mais 2008 devrait changer cela.

On trouve des applications mobiles dans la gestion de force de vente, la gestion logistique, etc., mais l'explosion des usages annoncée depuis bien des années n'a jamais pas eu lieu.

Deux raisons expliquent cet échec du concept mobile : tout d'abord, rares sont les utilisateurs qui disposent des coûteux téléphone et abonnement permettant de naviguer sur Internet et d'accéder à ses e-mails. De plus, peu de sites Web sont adaptés aux écrans de taille réduite. La mobilité s'est donc résumée jusqu'à aujourd'hui au couple téléphonie/SMS.

De nouvelles offres de téléphones

En cette fin 2007, les choses commencent à changer grâce à un mouvement initié par l'iPhone d'Apple. Cet appareil est le premier à s'orienter vers l'usage de services en ligne : il propose, dès son écran d'accueil, un lien vers Google Maps et la météo.

L'usage de services en ligne était jusqu'à présent possible avec des terminaux haut de gamme (Nokia, HTC) mais restait anecdotique : l'iPhone est le premier appareil à les mettre en avant. On parle beaucoup de l'ergonomie de l'iPhone avec son écran multi-tactile et ses senseurs de contexte.

Mais, pour moi, sa plus grande innovation est de proposer l'usage d'applications en ligne, et d'inciter les utilisateurs à utiliser les mêmes services que sur leur PC. La plate-forme Android de Google devrait aussi contribuer à démocratiser les services en ligne sur mobile, sur la base d'appareils moins coûteux que celui d'Apple.

L'iPhone dispose, de plus, d'un navigateur capable d'afficher les sites Web classiques, puis de zoomer sur des portions de texte. Là aussi, Symbian et Windows Mobile proposaient une fonction similaire, mais avec une ergonomie moins aboutie.

Ces types de navigateurs nous incitent à utiliser nos sites Web habituels en situation de mobilité. Ils remettent même en cause les quelques sites développés spécifiquement pour les écrans de taille réduite.

Je pense cependant que les sites de commerce électronique dédiés aux mobiles continueront à se développer pour faciliter le remplissage de formulaires d'achat dans de bonnes conditions de confort.

De nouvelles offres opérateurs

Par ailleurs, Apple a soigné la sortie de son produit en travaillant avec les opérateurs afin qu'ils proposent un accès illimité à Internet et l'e-mail pour un prix forfaitaire : une grande nouveauté dans le monde des opérateurs mobiles, qui tardaient à faire évoluer leurs offres.

Tous les opérateurs français suivent ce mouvement et sortent leur forfait illimité (Illimythics chez SFR, option Blackberry chez Bouygues, iPhone chez Orange). Ces forfaits constituent une réelle avancée pour les nomades désireux d'aller sur Internet aussi souvent que depuis leurs PC.

Une véritable révolution serait la mise sur le marché de forfait mobile intégrant un accès illimité voix/Internet/télévision, comme dans le cadre de l'ADSL. Peut être cette révolution aura t'elle lieu si Free remporte la 4ème licence 3G ?

Toujours est-il que 2008 s'annonce comme l'année des services mobiles.

Autour du même sujet