Comment protéger l'image de l'entreprise sur Internet

Défendre l'image de l'entreprise ou de ses dirigeants contre les critiques tous azimuts sur le Web est un véritable enjeu. Mais il ne s'improvise pas. Que faut-il mettre en place ? Explications.

L'actualité montre à quel point les informations vraies ou fausses, rumeurs ou photos (buzz, blogs, wikis, sites Web, intranet, flux RSS, forums de discussion, journaux en ligne ...) qui circulent sur le Web sont difficiles à contrôler et peuvent porter durablement préjudice à l'image d'une personne ou d'une entreprise.

D'où l'importance pour les entreprises, leurs dirigeants, leurs produits ou leurs marques, de mettre en place un système de surveillance efficace à travers une veille juridique adéquate. Car il n'y a pas de fatalité !

En effet, le formidable développement de l'Internet place de plus en plus les entreprises face à des critiques tous azimuts et à l'impérieuse nécessité d'administrer juridiquement l'impact négatif ou positif qui l'accompagne. Cette atteinte à l'image de l'entreprise peut prendre différentes formes : appel au boycott, détournement de slogans publicitaires ou de logos, dénigrement des produits et des services, mise en cause des dirigeants, parodies de marques, usurpations de noms de domaines, et avoir une origine interne ou externe.

Afin de maîtriser le cadre légal de la défense de l'image  de l'entreprise il convient donc :

- de déterminer les alertes juridiques pertinentes,
- d'identifier les différents responsables et connaître les régimes de responsabilité correspondants,
- d'améliorer la gestion de la procédure,
- de gérer une crise de communication.

C'est ici qu'intervient l'avocat spécialisé en propriété intellectuelle qui, avec une agence de marketing stratégique, oeuvrera pour fournir aux entreprises des réponses pour circonscrire ce trouble, via des outils d'information, de réaction et de prise d'initiatives face à l'explosion de la toile. Cette démarche originale d'équipes conjointes, juridiques et marketing, est une garantie d'impact par des réponses globales, pertinentes et rapides.

En effet, les intefrogations sont multiples, par exemple :

- Que faire lorsque ces propos nuisent à l'entreprise ?
- Quelle(s) action(s) choisir entre la diffamation, l'injure, le dénigrement, le droit de réponse, la dénonciation calomnieuse, le droit des marques, etc. ?
- Quels sont les difficultés pratiques liées à l'identification des auteurs des contenus, à la constitution des preuves, au respect de procédures spécifiques parfois très contraignantes en matière de presse ?
- Quelles sont les démarches à entreprendre auprès des intermédiaires (hébergeur, forum de discussion, fournisseur d'accès, éditeur de site) pour tenter de supprimer les messages nuisibles.

D'où l'importance pour les entreprises, leurs dirigeants, leurs produits ou leurs marques, de mettre en place un système de surveillance efficace à travers une veille juridique adéquate. Car il n'y a pas de fatalité.

Autour du même sujet