Quelle est votre stratégie mobile pour les fêtes de fin d'année ?

Vu la période de crise, vous devez plus que jamais disposer d’un plan d’actions pour réussir sur un marché morose, et notamment assurer que votre site mobile garantit une expérience utilisateur de premier ordre pour tous les internautes qui s'y connecteront.

L'innovation permanente en matière de technologies mobiles et les attentes toujours plus fortes de la part du consommateur laissent penser que, cette année, l'Internet mobile sera un outil de recherche majeur, si ce n'est un canal de distribution à part entière. Pour les commerçants qui entrent dans cette période de fêtes, il est primordial de mettre en oeuvre une stratégie dont le principal objectif est de faciliter pour les consommateurs la recherche, la comparaison et l'achat de produits. Les offres en magasin et sur le Web traditionnel doivent être facilement identifiables, séduisantes et compréhensibles. Ces critères de réussite s'appliquent également aux sites Web mobiles.

Le contexte économique actuel amène également les consommateurs à fort pouvoir d'achat à davantage comparer avant d'acheter. En rédigeant leur liste de cadeaux avant d'explorer les rayons de leurs magasins à la recherche du cadeau idéal, il se pourrait bien qu'ils utilisent leur iPhone, Blackberry, ou autre Smartphone pour comparer les prix ou s'informer sur la disponibilité des produits avant tout achat. Ce pic d'activité impliquera davantage de bande passante par utilisateur, comparé aux années précédentes, par exemple.

Il est néanmoins encore temps de tester vos services de e-commerce  pour assurer la meilleure performance en matière de navigation, de disponibilité, de temps de téléchargement ou de mise à jour. Mais garde aux retardataires : de nombreux analystes tablent sur une croissance des achats en ligne de cadeaux, mais également sur un démarrage plus tôt.

Mediamark Research Inc. (MRI) souligne ainsi, qu'aux Etats-Unis, l'année dernière, un tiers de l'ensemble des consommateurs, essentiellement des femmes et des baby-boomers, ont débuté leurs achats tôt dans la saison, et que 50 % en feront de même cette année.   "'Le Black Friday' donne le coup d'envoi traditionnel du shopping de fin d'année mais, comme ont pu le constater de nombreuses enseignes de la distribution, cette date n'est plus aussi respectée qu'auparavant, puisque des millions d'Américains commencent leurs achats avant Thanksgiving"; observe Anne Marie Kelly, Senior Vice Président en charge du Marketing et du Planning Stratégique chez Mediamark.

Les plus jeunes sont les plus enclins à commencer leur shopping à l'occasion du Black Friday, selon une étude de Maritz. Dans cette tranche d'âge la plus consommatrice des technologies web et mobiles, les actes d'achats en ligne ont progressé de plus de 10 % au cours de la saison des fêtes 2007.

La popularité du commerce en ligne à l'occasion de Noël se confirme également en France. Selon la Fevad, prés de 40 % des cadeaux de Noël ont été achetés en ligne l'année dernière.

Peut-on s'attendre à un ralentissement de la croissance des achats en ligne cette année ? La frénésie des achats avant les fêtes sera-t-elle remplacée en partie par un report de dépenses après cette période pour profiter des soldes de fin de saison ? Tous les scénarios sont possibles et la capacité à anticiper sera un véritable levier de succès dans cette période de forte incertitude.

Il est crucial de garantir la meilleure expérience aux utilisateurs de services de m-commerce. Le développement du commerce sur le web a été porté par des enseignes comme Wal Mart qui ont su prendre le train à temps et investir régulièrement pour rester aux avant-postes. A contrario, on se souvient également de ces magasins discounts qui ont dominé le marché mais se sont contentés de simples sites Web vitrines. Nombre d'entre eux doivent désormais se battre pour restaurer leur position sur leur marché, alors que certains autres sont déjà hors course.      

Ceux qui ont été les premiers à adopter les principes d'une stratégie mobile axée sur l'expérience utilisateur sont désormais en train de monter en puissance. D'autres risquent de manquer le coche s'ils se contentent uniquement d'être présents sur le Web ou le mobile en proposant des services peu attractifs et peu performants.

Autour du même sujet