Comment créer du trafic sur son site Web : le clic de validation

Le problème de la création de trafic sur un site Internet est bien trop critique et général pour ne pas attirer des acteurs qui vous promettent des milliers de visites par jour pour des sommes dérisoires. Nombreuses sont les potions miracles, mais celle qui guérit le plus de… portefeuilles se nomme le clic de validation

Le problème de la création de trafic sur un site Internet est bien trop critique et général pour ne pas attirer des acteurs qui vous promettent des milliers de visites par jour pour des sommes dérisoires. Nombreuses sont les potions miracles, mais celle qui guérit le plus de... portefeuilles se nomme le clic de validation.

Le clic de validation (forced click) se rencontre surtout sur les sites de loterie en ligne. Le joueur a complété une grille et, pour la valider, il doit cliquer sur une bannière publicitaire.

Les sites de loterie sont des sites à très fort trafic et les plus importants comptent des centaines de milliers de membres. Le fait est que vous obtiendrez donc bien des de milliers de visites par jour ! Et la potion est plus sucrée encore puisque ce trafic s'achète à la performance : non pas à l'affichage de la bannière mais au clic sur celle-ci.

Là où vous la potion risque d'être difficile à avaler, c'est lorsque vous vous pencherez sur les statistiques de votre site Internet. Non pas sur le nombre de visites, non, mais sur le taux de rebond : plus de 90% ! Et oui, l'écrasante majorité des personnes qui ont cliqué sur votre bannière se fichait de votre site : elles n'avaient d'autres intention que de valider leur grille de loto. Aussi, ce prospect que vous avez cru par exemple acheter 0,10 euro vous a-t-il en fait coûté 1 euro !

Il ne faut pas croire que tous les acteurs qui proposent cette "solution" sont des aigrefins. Ce n'est souvent qu'une offre parmi d'autres services, ceux-ci généralement acceptables. Il ne faut pas non plus croire que tous les malades soient dupes. Plusieurs sites médias de premier plan ont recours à cette technique.

Le clic de validation existe depuis plusieurs années. Pourtant, ce n'est que récemment - dirait-on - que les médias l'aient découvert, comme Rue 89 dans un article qui a fait du bruit. Si du reste cet article me paraît juste dans l'ensemble, je suis en désaccord avec cette affirmation :

Il y a plusieurs manières de gonfler artificiellement l'audience d'un site. Les plus courantes : y agréger l'audience d'autres sites ; acheter des mot-clés ; et faire venir sur son site des internautes qui n'avaient pas l'idée d'y venir.

On dirait que dans l'esprit du journaliste il n'y d'audience que spontanée. C'est contestable. Quoi qu'il en soit, l'agrégation de l'audience de plusieurs sites ne saurait être condamnées per sesans se pencher au préalable sur lesdits sites et la nature de leur audience. Quant à l'achat de mots-clés, pourquoi refuser à un site média traitant par exemple d'une finale sportive d'acheter des mots-clés pour attirer des visiteurs ? Contrairement au joueur de loto, le clic de ce visiteur signifiera le plus souvent une volonté d'en savoir plus sur le sujet.

Qu'on aille pas penser que je jette le blâme sur ces prestataires.  Il y a de la dinde : pourquoi s'en priveraient-ils ? C'est vieux comme le commerce. C'est à l'annonceur de garder à l'esprit que sur Internet comme ailleurs, une certaine vigilance vis à vis des vendeurs ne saurait nuire à ses intérêts...

Autour du même sujet