Après le web 2.0, l'entreprise entre dans l'ère du cross-media

Les entreprises rattrapent péniblement leur retard sur le Web 2.0 et commencent à investir Facebook, Twitter et l'univers mobile. Face à cette surcharge de travail, le cross-media apporte une nouvelle réponse.

Depuis quelques années, tout le monde ne parle plus que de Web 2.0 et de réseaux sociaux. Bref, si votre entreprise ne dispose que d'un simple site web, et que vous ne communiquez que par e-mail, vous êtes "has-been".

Effrayées, les directions de la marketing et de la communication des grands groupes comme des PME ont massivement investi tous ces nouveaux espaces, sans forcément en comprendre leur usage ni leur finalité : on ne compte plus aujourd'hui le nombre d'entreprises qui disposent ainsi d'une page Facebook, d'un espace sur Viadeo, d'un Twitter, de leur propre chaîne YouTube ou Dailymotion, et nécessairement, de l'indispensable blog.

Rappelez-vous, nous avions connu ça il y a 5 ou 6 ans, un monde fantastique dans lequel se sont ruées nombre d'entreprises... un certain "Second Life". Non, vous n'avez pas pu l'oublier, c'était LE concept "hype" de l'époque...

Sauf que face à cette nouvelle démultiplication de canaux à adresser, les effectifs des services marketing-communication sont restés les mêmes, quand ils n'ont pas été réduits. C'est donc une nouvelle charge de travail que les responsables marketing-comm doivent désormais assumer, sans être particulièrement à l'aise avec ces nouveaux outils.

Il était déjà difficile de synchroniser une communication "papier" avec une communication en-ligne... Gérer tous ces nouveaux canaux de front en les faisant cohabiter avec les canaux traditionnels relève donc de l'exploit...

C'est à ce niveau que le "cross-media" arrive à point nommé. Si l'on y regarde de plus près, les informations diffusées sur une brochure papier, ou dans le magazine interne d'une entreprise, sont finalement les mêmes que celles qui vont être "twittées", publiées sur son Facebook ou actualisées sur le site web.

Les contenus (textes et images) étant identiques, seuls leur mise en forme et les outils nécessaires à leur publication diffèrent. Dans ce contexte, pourquoi ne pas disposer d'un outil unifié qui permette de centraliser les contenus, puis de les adresser sur chaque canal de diffusion, dans le format adéquat ?

Le cross-media, c'est ça... Il s'agit d'une sorte de super-CMS (logiciel de gestion de contenu) que les professionnels du marketing ou de la communication vont alimenter en rédactionnels, images et vidéos.

Cette plateforme cross-media va ensuite permettre de mettre automatiquement en forme ces informations suivant les règles de la charte graphique de l'entreprise, puis de les diffuser vers tous les canaux disponibles : terminaux mobiles, web, réseaux sociaux, twitter, sites de vidéo... mais aussi supports imprimés. Et ce, sans nécessiter de nouvelle manipulation des données.

Le cross-media, ce n'est pas le "Web 3.0" que certains voudraient nous vendre : il s'agit simplement d'une nouvelle génération d'outils centralisés qui permettent aux professionnels du marketing et de la communication d'adresser la nébuleuse des canaux de communication et d'information qui sont à leur portée.

Autour du même sujet