Pourquoi développer une application iPhone ?

Derrière cette question que tout responsable de marque/produit/com'/marketing se pose aujourd'hui, se cache un enjeu stratégique déterminant : les usages de demain.

J'avoue, sans peine, que les temps sont durs pour les responsables marketing.
Sortie de crise, budgets serrés, ventes en berne - et salariés dans la rue (mais c'est une autre question): bref, tout va mal, en tout cas pas très bien.

 Oui, mais comme dirait votre boss : vous n'avez pas d'excuse, il faut relancer la machine. Comment faire ?

Certains prôneront pour leur stratégie médias le retour aux sources : pas de risques, utilisons uniquement les médias traditionnels que l'on maîtrise. Oui, mais voilà : ceux qui retournent à la source s'y noieront.

Les usages ont changé (rien à voir avec la crise, on parle de l'air du temps là) et les consommateurs ne sont plus là où ils étaient. Vous allez me dire, "oui, c'est vrai, maintenant ils sont partout". Vrai. (bravo)

J'en entends certains se dire «ça y est, il nous refait le coup de la mobilité, le truc que l'on a toujours dans la poche, bla bla». Mais non. (désolé). Car je pourrai tomber dans la facilité, mais me faire mal dans la chute ! Ce n'est pas parce qu'ils sont partout que le mobile est LA solution pour les atteindre: ce n'est pas une question de praticité, ni même de technologie, mais non, le bien est plus profond, nous touchons là à la base des usages du futur.

Et oui, voyons la technologie au service des usages ... car dorénavant tout un chacun est maître de son univers. Le nouveau consommateur ne subit plus les stimuli, il accepte (ou non) de les recevoir. Le nouveau consommateur est interconnecté, et paradoxalement reste coupé dans sa bulle: il choisira ses amis, son actualité, sa vision du monde, et quelle vision le monde pourra avoir de lui: il sera le maître de son univers social. Donc il sera effectivement partout ... mais nulle part à la fois: car si ce nouveau consommateur n'a pas choisi de «suivre» votre marque, il vous sera impossible de le toucher.

Mais ne démissionnez pas tout de suite, ne partez pas en retraite au fin fond de l'Amazonie: de bonnes nouvelles vous attendent.

N'y voyez pas là la fin du monde, mais plutôt l'apparition d'une nouvelle manière de faire: ne cherchez plus quel message envoyer de manière aveugle à vos clients, mais plutôt quels dispositifs mettre en place pour rendre votre marque réceptive aux attentes de vos clients.

Car première bonne nouvelle: ce néoconsommateur n'est en aucun cas devenu réfractaire aux marques / produits; au contraire, ceux-ci le font exister dans notre belle société.

Deuxième bonne nouvelle: nous connaissons déjà l'outil que ce nouvel être humain va utiliser pour communiquer avec son environnement: le mobile. Et par extension, les tablettes mobiles. En résumé, les appareils connectés, fenêtres sur la vie numérique de vos chers clients.

Et nous en sommes donc là: ne voyez plus le mobile comme une opportunité s'il reste du budget: n'en déplaise à certains, le mobile n'est pas un "Time killer" qui permet a votre marque/ produit de toucher votre client lorsqu'il patiente chez le dentiste; c'est tout le contraire.

C'est l'Objet qui rendra possible les nouveaux usages de vos clients. Ce sera le Hub prochain de toute leur consommation.

C'est pourquoi la question «dois-je exister sur le mobile» ne peut se poser. La seule bonne question, intelligente, est : «comment puis-je exister sur le mobile?». Plusieurs réponses à cela. Tout d'abord, je ne peux que vous conseiller d'aller en discuter avec une agence mobile (j'en connais une très bien).
Et de définir avec elle une vraie stratégie mobile, en relation avec votre stratégie «sociale».

Puis j'en reviens au titre de l'article: «Pourquoi développer une application iPhone»?
Car c'est aujourd'hui le meilleur moyen de commencer son expérience mobile, et de sensibiliser vos clients et vos ressources en interne à ce qu'est le mobile, et ce qu'il implique pour vos métiers.

Ensuite, il vous sera temps de vous orienter vers les autres plateformes, Windows Phone 7, Androïd, BlackBerry et autres, et bien sûr le Web Mobile. Non, ce n'est pas un gros mot, et c'est même très certainement l'avenir!

Mais avant de plonger dans le fabuleux bain de l'aventure mobile, apprenez à nager avec l'iPhone. Car ce téléphone a redéfini les règles du jeu, et a posé les bases des usages de demain, grâce à une technologie maîtrisée et une accessibilité hors normes; ce fut, et c'est encore, une révolution!

J'en appelle alors à votre esprit conquérant: oserez-vous ne pas faire de votre produit/marque un acteur majeur de cette révolution?

Autour du même sujet