Gestion de flotte : ne pas confondre ordinateur de bord et application mobile

Les applications mobiles destinées au secteur du transport sont-elles une alternative aux ordinateurs de bord traditionnels ?

Les applications mobiles destinées au secteur du transport sont en train d’arriver sur le marché, bénéficiant d’une médiatisation croissante et de l’engouement général pour les « appli » pour smartphone.

 

Face aux nombreuses possibilités mises en avant dans les publicités vantant ces applications mobiles destinées aux chauffeurs, il convient de se demander si elles constituent une alternative valable aux ordinateurs de bord traditionnels encore utilisés à grande échelle dans le secteur du transport. Pour une entreprise de transport, il est naturellement tentant de penser que, moyennant un investissement limité, les applications pour smartphones peuvent idéalement remplacer les ordinateurs de bord traditionnels, plus chers au départ. Dans une conjoncture économique difficile, l'argument est séduisant. Pourtant, dans la pratique, la réponse n’est pas si simple.

Quelles sont les différences ?

La première et principale différence entre un ordinateur de bord et une application mobile réside dans l’adaptation de l’outil à l’usage. Cette différence concerne au moins trois aspects : le matériel, les données et la connexion.

Du matériel plus sensible à l’environnement et aux conditions d’utilisation. Le système utilisé dans un ordinateur de bord traditionnel a été spécifiquement conçu pour une utilisation longue durée dans les camions. Le design étudié est le résultat de nombreuses années d'ingénierie et de connaissances pratiques. De nombreux composants électroniques présents dans ce type de matériel sont également utilisés dans l'électronique militaire et se caractérisent par leur haute fiabilité. Lors de la conception d'un smartphone ou d'une tablette, les principes de base concernant l'utilisation prévue ne sont pas les mêmes, et ces appareils mobiles ne sont pas toujours adaptés à l’environnement et aux conditions de travail quotidiennes du chauffeur en termes d’ergonomie et de robustesse.  

 

Une gestion des données moins encadrée. Avec un ordinateur de bord traditionnel, la gestion des données répond à des processus  beaucoup plus avancés et rigoureux que ce que peut offrir une application pour smartphone. La gestion des données est garantie par un matériel dédié installé dans les camions (et que les chauffeurs ne peuvent pas éteindre), ainsi que par un logiciel étudié et convivial embarqué dans l'ordinateur de bord. Parce qu’il est muni d'un questionnaire qui guide les chauffeurs (de sorte que l’entrée des données ne peut pas être évitée), ce logiciel assure la disponibilité d’un flux continu de données qui alimente les systèmes d'information de back-office.

 

Ce processus opérationnel n'est pas disponible sur une application pour smartphone, de sorte que l'entrée des données dépend de la seule bonne volonté des chauffeurs. Les données étant par conséquent moins fiables, il est impossible de les utiliser dans le processus de rémunération des chauffeurs, alors qu'il s'agit là d'une valeur sûre dans un système d'ordinateurs de bord traditionnels.

Des connexions vers des périphériques tiers plus fragiles

L'une des principales lacunes des applications pour smartphones est l'absence d’une connexion de qualité (c'est-à-dire industrielle et fiable) avec les véhicules, si bien que les données CAN bus et celles des tachygraphes font défaut dans cette application. Ces données sont disponibles dans les ordinateurs de bord intégrés dans les véhicules, offrant une plus grande valeur ajoutée. Songeons par exemple au suivi en temps réel des temps de conduite et de repos, ou à la lecture légale des tachygraphes et des cartes chauffeur.
Certains fournisseurs affirment que cette intégration est simple à réaliser, mais la pratique démontre le contraire. En effet, pour établir la connexion entre un véhicule et un smartphone, il est nécessaire d’utiliser un matériel spécifique (ce qui entraîne des frais d’investissement supplémentaires) qui doit être connecté sans fil via Bluetooth. Or, cette connexion sans fil n’est jamais totalement fiable dans la pratique, qu’il y ait ou non interaction du chauffeur.
Dans une application pour smartphone, la qualité de la connexion est également tributaire de l’usage. Le chauffeur peut éteindre le téléphone ou l’application, et la batterie peut tout simplement être déchargée. Le chauffeur qui a placé le smartphone dans la poche de son pantalon ne recevra peut-être pas de signal GPS et ne pourra de ce fait envoyer les données relatives à sa position. Dans un ordinateur de bord traditionnel, ces données sont disponibles en temps voulu et de manière fiable, grâce à l'utilisation d'une antenne extérieure fixe d'une portée optimale.

Les avantages de l’application pour smartphone

Les applications pour smartphones ont, évidemment, leurs avantages. Correctement utilisées, c'est-à-dire lorsque les possibilités qu’elles offrent correspondent aux attentes, elles sont pratiques et utiles pour le transporteur. L'application pour smartphone est, notamment, très avantageuse si elle n’est utilisée que pour les sous-traitants.
Suivre un sous-traitant occasionnel est compliqué pour un transporteur, parce qu'il s’avère trop onéreux et compliqué de monter un ordinateur de bord dans son véhicule. Avec une application pour smartphone, les choses sont nettement plus faciles. Les limites de l’application pour smartphone sont dans ce cas surmontables. Par exemple, il n’est pas nécessaire de collecter des données pour la rémunération du chauffeur, car celui-ci n'est pas repris sur la liste de paie. Son style de conduite et la consommation de carburant ne sont pas d’une importance capitale, étant donné que le coût du transport a généralement été convenu à l’avance. L'important dans ce cas est plutôt le traitement correct des informations logistiques et les échanges de messages avec le chauffeur, deux aspects qu'une application pour smartphone peut gérer sans problème.

Ordinateur de bord ou Appli mobile ?

L’utilisation d'une application pour smartphone étant limitée sur plusieurs aspects clés, l'ordinateur de bord traditionnel, basé sur un système spécifiquement conçu, doit rester la solution privilégiée en matière de systèmes de gestion de flotte pour les fournisseurs de services logistiques. En termes de qualité et de fonctionnalités, les ordinateurs de bord traditionnels apportent une garantie vitale pour l’entreprise.

Mais les applications pour smartphone ont leur intérêt. Comme nous venons de le souligner, il est possible de fournir une application pour smartphone aux chauffeurs dans les cas où les limites de la fonctionnalité ne posent pas de problème. En particulier pour les sous-traitants, où l’application pour smartphone représente une solution pragmatique et efficace.

Une application mobile peut également être utilisée comme prolongement d'un système d'ordinateurs de bord intégrés, de sorte que le chauffeur pourra aussi, lorsqu’il est en dehors de son véhicule, entrer des informations logistiques sur son smartphone, celui-ci étant synchronisé avec son ordinateur de bord.

L’automatisation dans le secteur du transport et de la logistique n'est certes pas toujours simple. Dans un environnement concurrentiel, une solution technologique sûre, garantissant sur plusieurs années une qualité et une disponibilité optimale des données, procure une valeur ajoutée considérable à un fournisseur de services logistiques ou un transporteur. De plus, la technologie évoluant rapidement, il devient de plus en plus important pour ces acteurs de choisir le bon partenaire technologique et fournisseur de solution.
Celui-ci doit pouvoir garantir la continuité au niveau du soutien et du développement de la solution, mais aussi sa capacité à s'adapter de façon flexible à des exigences et à des objectifs qui évoluent en permanence. Sans oublier sa capacité à s’adapter à l’évolution des contraintes réglementaires et à garantir une parfaite conformité avec les lois nationales et/ou européennes. La prochaine mise en application de l’Ecotaxe en est une très bonne illustration. Tout cela fait que le choix du bon partenaire devient souvent aussi important, voire plus important, que le choix du produit lui-même dans ce secteur.

Autour du même sujet