Plus d'un tiers des vacanciers font face à des factures de téléphone imprévues

Selon une enquête réalisée auprès de 1500 vacanciers par Skyscanner, plus d'un tiers des voyageurs interrogés (38 %) ont reçu une facture de téléphone inattendue à leur retour de vacances à l'étranger.

Selon une enquête réalisée auprès de 1500 vacanciers par Skyscanner, plus d'un tiers des voyageurs interrogés (38 %) ont reçu une facture de téléphone inattendue à leur retour de vacances à l'étranger.
 
Un étonnant 16 % des voyageurs ont reçu une facture de téléphone de plus de 116 €, et 7 % aux alentours de 300€, soit environ 43 € par jour pour un séjour d'une semaine. 2% ont reçu une facture de 580 € après leurs vacances, soit 83 € par jour.
Ces factures de téléphone post-vacances potentiellement coûteuses ne refroidissent pas pour autant les voyageurs, qui continuent à utiliser l'itinérance des données de leur portable. Sur les 26 % des vacanciers qui utilisent l'itinérance des données à l'étranger, 86 % avouent passer jusqu'à 30 minutes par jour en ligne, tandis que 5 % avouent qu'ils peuvent passer plus d'une heure par jour à jouer sur leur téléphone.
 
Les récents changements apportés au plafond des données en Europe vont, par conséquent, être une bonne nouvelle pour les 67 % des voyageurs qui avouent ne pas pouvoir se résoudre à éteindre leur téléphone portable en vacances. Les changements prévoient un plafonnement à 8 centimes par SMS et à 7 centimes la minute pour la réception d'appels, tandis que la navigation sur internet voit la plus forte baisse des prix, passant de 70 centimes par Mégaoctets à 45 centimes par Mégaoctets.*
Sans surprise, l'Union Européenne est soutenue dans sa volonté d'aller plus loin et d'interdire complètement les frais d'itinérance de données. Les trois quarts (76 %) des personnes interrogées ont affirmé qu'elles utiliseraient plus leur portable en vacances s'il n'y avait aucun frais, alors que 82 % disent qu'ils enverraient plus de SMS, 72 % garderaient contact avec leurs familles et leurs amis, et 68 % passeraient plus de temps sur le web.
  
-----------------
Skyscanner a interrogé plus de 1500 voyageurs sur son propre site web et via OnePoll
  *Les prix n'incluent pas la TVA. Chiffres de la Commission européenne, 27 juin 2013.

Autour du même sujet