Le smartphone, LA pierre angulaire du commerce connecté

100% des français possèdent un téléphone mobile et plus de 50% sont déjà équipés d’un Smartphone. Avec l’accélération des progrès technologiques, l’arrivée massive de la 4G, la couverture devient plus vaste et meilleure permettant aux consommateurs d’être connectés en permanence. Cela ouvre le champ des possibilités du commerce en faisant du smartphone sa pierre angulaire.

Le mobile réinvente une cohérence entre le consommateur et le point de vente.

Le mobile influence déjà le commerce en point de vente en créant de la relation entre la marque et son client. Grâce aux développements technologiques, aux applications de plus en plus performantes, intuitives et utiles, le mobile a su se frayer une large place et devenir le partenaire indispensable des enseignes.

Le mobile occupe bien une place centrale dans les pratiques d’achat puisque 64 % des Français déclarent utiliser leur Smartphone en magasin et 46 % estiment que le mobile a changé leur façon d’acheter en magasin (55 % à l’échelle mondiale), selon l’étude DigitasLBi  en 2014.

Autour de l’acte d’achat, le mobile permet de recevoir des alertes ciblées (SMS, emails, push notifications…) et d’attirer le client sur le point de vente.  Le mobile to store fonctionne et son ROI est largement prouvé. Son utilisation in store n’est également plus à démontrer ; le consommateur consulte des avis, fait des photos des produits, échange en direct avec sa communauté, etc. Un autre type de service a plus récemment fait son apparition. Grâce aux possibilités apportées par  la géolocalisation, le géofencing ou les balises ibeacon, on est capable de localiser le consommateur pour communiquer avec lui  au bon moment et surtout au bon endroit. Ce qui donne  au Smartphone un pouvoir supplémentaire et des options immenses pour le commerce. Tous ces services n’en sont qu’à leur début et vont s’accélérer car le client est non seulement équipé mais il est prêt et demandeur d’une interaction de plus en plus innovante tournée vers la personnalisation et le sur-mesure.  

Cette tendance va s’accélérer et faire du Smartphone l’élément indispensable et incontournable, impactant le commerce dans son ensemble. Grâce au mobile, une nouvelle page vers le commerce du futur, connecté, intuitif, intelligent et ludique va s’ouvrir. Créant une tendance vers l’omni-canal ou un cross canal cohérent.

Le e-commerce boosté par le Smartphone

Le Smartphone influence de plus en plus les achats en ligne. Ce sont déjà 4,6 millions de français selon la FEVAD qui achètent des biens et services depuis leur téléphone. Sa force est d’être toujours proche du consommateur et donc de lui proposer une meilleure expérience utilisateur.

Pour l'e-commerce américain, le taux d’équipement en Smartphones est plutôt perçu comme un levier important. En effet, plus les consommateurs passent de temps connectés, plus ils sont susceptibles de réaliser une transaction en ligne. D'après Forrester, le m-commerce a représenté 10 % de l'e-commerce aux Etats-Unis en 2014, alors qu'il n'en pesait que 6 % en 2013 et 3 % en 2012.

Aujourd’hui,  en France, de grands acteurs comme VentesPrivées.com par exemple annonce que 50 % de leur CA est déjà réalisé par les achats effectués depuis un mobile. Quant à voyages-SNCF, son audience provient à 45 % de terminaux mobiles contre à peine 5 % il y a encore 3 ans. Cette tendance ne va pas diminuer bien au contraire ! En effet, les nouvelles applications de ces grandes marques sont désormais conçues directement pour terminaux mobiles avant de l’être pour le web entérinant l’ère du mobile first.

Le M-paiement, Le nouveau levier de croissance pour les enseignes

Le Smartphone influence et oblige le commerce à se repenser, se réinventer. Le parcours client, fluidifié et à la fois enrichi de nouveaux services, va désormais jusqu’à l’acte d’achat final via le m-paiement. Là encore le consommateur est prêt ! Equipé de son mobile il n’attend plus que les enseignes et les marques se mettent au diapason. 45 % des mobinautes français sont prêts à utiliser leur smartphone pour payer en magasin et 13 % l’ont déjà fait (21 % à l’échelle mondiale) d’après une étude réalisée, toujours selon DigitasLBi. On prévoit d’ailleurs que 7 milliards d’euros seront dépensés depuis des terminaux mobiles en France en 2015, soit une croissance de presque 90 % par rapport à 2014.

Quand on interroge les consommateurs, on sait plus précisément que le smartphone leur sert à effectuer des achats de montants réduits liés aux services du quotidien comme transport public, le parking, les courses, le taxi, etc. Le m-paiement qui était le principal frein à la croissance du m-commerce, est donc en train de devenir un atout. Il devient plus fluide, plus naturel et totalement sécurisé.

Avec l’explosion des ventes de smartphone, l’influence du mobile sur le commerce en général devient un sujet majeur pour les marques et les enseignes de distribution. Le mobile est présent dans les points de vente au moment de l’achat et il est également de plus en plus utilisé pour effectuer les achats en ligne. Il va prendre une place centrale comme moyen de paiement, devenant la pierre angulaire d’un nouveau commerce connecté !

Etats-Unis / Smartphone