Débat autour des Noms De Domaine

Les registres, qui autorisent la création technique des noms de domaines, sont à l'origine d'un nouveau débat. Donner des noms de domaine rend-il populaire une nouvelle extension Internet ? Un débat qui s’annonce houleux entre partisans et non partisans.

“Le meilleur, c’est moi”

C’est ainsi que se qualifie le Registre de l’extension Internet “.xyz”. En effet, le registre des noms qui se terminent en “.xyz” déclare volontiers qu’il devance de loin tous ses concurrents dans la course à celui qui installera le plus grand nombre de noms de domaine sur le marché. Il indique d’ailleurs dans une de ses visions, qu’au cours des trente prochaines années, son Registre “régnera de façon suprême en tant que première nouvelle extension Internet” - et éventuellement - “comme premier Registre dans le monde”. Je rappelle toutefois que le Registre “.com” totalise environ 120 millions de noms de domaine. Dur à battre. Au palmarès des cinq premiers Registres en volume de créations de noms de domaine, nous trouvons dans l’ordre:
  1. le Registre du “.xyz” qui totalise plus d’un million cent soixante dix mille enregistrements (1 170 000 noms de domaine);
  2. loin derrière, le Registre du “.网址” (une extension chinoise), totalise presque 380 000 enregistrements;
  3. le “.science” : environ 327 000 enregistrements;
  4. le “.club” : 281 000 enregistrements;
  5. le “.top”: 261 000 enregistrements environ.

Pas vraiment en fait

On peut être surpris de la différence qui existe entre le premier et le cinquième Registre de ce palmarès car celle-ci est de presque 5 ! Cette différence n’est pas un hasard car cinq des Registres ci-dessus donnent des noms de domaine au lieu de les vendre: seul le Registre du “.club” vend l’intégralité de ses noms de domaine, alors que le Registre du “.xyz” en a offert une grande majorité.
D’autres questions se posent alors: est-ce dans l’intérêt des utilisateurs que d'inonder le marché avec des noms de domaine qui ne présentent que très peu voire aucun contenu? A part la récente annonce de Google d’exploiter abc.xyz comme nom de domaine, vous connaissiez d’autres utilisateurs de cette extension?

En quoi est-ce un problème de donner des noms de domaine?

Le problème ne vient pas du don de ces derniers mais de la façon dont ils sont donnés. En effet, le Registre du “.com” n’apprécie guère la façon dont le registre du “.xyz” dénigre l’extension maître du marché. Tout commence par une vidéo qui qualifie ces derniers d’antiquité, incitant les titulaires d’un “.com” à adopter plutôt un nom de domaine se terminant en “.xyz”. C’est à la suite de cela que Verisign, propriétaire de l’extension “.com”, décide d’attaquer en justice le registre du “.xyz” pour publicité mensongère.
Si la façon de procéder peut surprendre, elle surprend davantage encore lorsque le Registre du “.xyz” propose par le biais d’un des bureaux d’enregistrement accrédités au “.xyz”, de donner un nom de domaine équivalent à tous les titulaires de noms de domaine “.com”. Et c’est ainsi, sans même s’en rendre compte que ceux-ci se voient offrir la possibilité de le renouveler l’année suivante.

N’est-ce pas un problème de promotion, en fait?

Nous y voilà. Le problème est plus profond car lorsqu’un registre fait sa promotion sur la base d’informations fausses ou “erronées”, nombreux sont les relais qui exploitent celle-ci sans le savoir. Dans le cas du “.xyz”, de nombreux journalistes avaient publié les volumes d’enregistrement de Noms de domaine sans se soucier que ceux-ci avaient pu être acheté ou donné. Un journaliste sera plus tenté de parler du succès d’un “.xyz” avec son million d’enregistrements plutôt que de celui du “.maison” et ses 1200 noms de domaine.
Ne l’oublions pas : la grande difficulté d’un nouveau registre est d’installer son extension Internet sur le marché et lorsque le “.xyz” gonfle ses enregistrements réels tout en indiquant qu’il est le numéro un... cela peut poser problème à ceux qui proposent des nouveaux noms de domaine de qualité tels que le “.club”, dont on comprend - in fine - la signification.

Appel à débat

Les gens du registre “.club”, ont ainsi proposé à Daniel Negari, CEO du registre “.xyz” à venir s’exprimer lors d’un débat sur cette épineuse question. Ce dernier se présentera t-il?

Le débat sera proposé lors d’une conférence qui se déroulera en Floride du 26 au 29 septembre 2015.

Google / Verisign