Les innovations retail les plus marquantes du mois

Comme chaque mois, focus sur les innovations en point de vente ou sur écran qui changent l’expérience shopping, et qui m’ont marqué au cours des semaines écoulées. Ce mois-ci, ce sont les acteurs de la restauration et de l’agro-alimentaire qui s’illustrent.

 

Kit Kat studio: le pop-up store qui personnalise la barre chocolatée

   

Pour son 80e anniversaire, la marque de Nestlé  a ouvert un pop-up store au deuxième étage du Westfield Shopping Centre, un centre commercial à Sydney. Imaginé par l’agence Ensemble, Le Kit Kat Studio, ouvert du 4 au 30 août 2015, est entièrement dédié à la customisation de la barre chocolatée. Personnalisés à la demande, à l’aide de pétales de roses, framboises, amandes, pop-corn caramélisé et autres douceurs, ces Kit Kat customisés et uniques sont ensuite emballés dans une version inédite du fameux packaging rouge, créée pour l’occasion. La "princesse punk de la pâtisserie", Anna Polyviou, chef pâtissière du Shangri-La, a aidé à organiser ce projet. Elle a notamment créé son propre Kit Kat, une édition spéciale "Caramelised Anna". Une belle manière de marquer les esprits des aficionados de la marque, fidèles depuis maintenant 80 ans à cette gaufrette napée, et de valoriser le produit en lui apportant une nouvelle dimension, résolument gastronomique, pour une expérience d’achat différenciante.

En savoir plus   

Payer son café avec une coque de smartphone

Le géant du café Starbucks a lancé une coque de smartphone, Starbucks Touch, tactile et dédiée à ses habitués, qui commandera et paiera automatiquement le café préféré de l’utilisateur. Environ 4 milliards de tasses de café sont consommées chaque année : toute initiative permettant aux millions de consommateurs concernés d’avoir accès plus rapidement à leur breuvage est donc soigneusement étudié par les grandes enseignes. La coque connectée de Starbucks a été développée en collaboration avec la marque japonaise de vêtements Uniform Experiment, et peut maintenant être utilisée dans deux cafés de la chaîne au Japon. La coque, conçue pour l’iPhone 6, adopte le look d’une tasse de café Starbucks. Elle fonctionne comme une carte de fidélité prépayée de Starbucks, autorisant les clients à acheter leur café sans argent en liquide. Au comptoir, les clients ouvrent l’application et passent leur commande, puis règlent en touchant leur coque de téléphone sur le dispositif de paiement sans contact. Et pour ceux qui ont leurs habitudes, il est possible de pré-régler son établissement et sa boisson préférée, et de retirer ainsi sa commande encore plus rapidement à chaque passage. Ce n’est pas la première fois que Starbucks essaye de simplifier le processus de paiement et de commande en utilisant les smartphones. Dès 2009, certains magasins aux États-Unis utilisaient de premières applications de paiement, généralisées depuis. Que le Starbucks Touch soit la meilleure solution ou pas, Starbucks a beaucoup à gagner à résoudre le problème des longues files d’attente. En savoir plus   

Gucci ouvre son premier restaurant à ShanghaiLa maison Gucci vient d’ouvrir un vaste restaurant à Shanghai. A travers ce nouveau lieu gastronomique baptisé 1921 Gucci Café, l’une des icônes de la mode italienne rend hommage à son histoire, en référence à la date de création de la marque. Deux années ont été nécessaires pour mettre le 1921 Gucci Café sur pied. La marque Gucci a choisi l’une des artères commerciales les plus réputées de Shanghai pour installer son premier restaurant gastronomique. Sur Huaihai Lu, dans le complexe commercial IAPM, c’est au quatrième étage que se trouve le restaurant. La Toscane, berceau de Gucci, y est à l’honneur. Gucci rend hommage à la cuisine italienne, proposant des plats et spécialités reflétant le terroir italien, comme la véritable recette de la bruschetta, ou les incontournables spaghettis aux fruits de mer. À Florence, la marque de luxe avait déjà ouvert un café dans le Gucci Museum, où les produits toscans sont également au menu. Plus qu’une simple diversification d’activité, ce type d’établissement offre une véritable fenêtre expérientielle et lifestyle au public sur l’univers de la marque. L’univers du luxe et la gastronomie n’en finissent pas de se côtoyer, l’année dernière, lors de la semaine des défilés, Chanel avait transformé le Grand Palais à Paris en brasserie Gabrielle, du nom de la créatrice de la marque, afin de valoriser l’héritage français de cette grande maison du luxe.

En savoir plus   
 

KFC transforme son bucket en imprimante Le bucket de KFC, c’est le produit-phare de la célèbre chaîne de fast-foods spécialisés dans les produits à base de poulet : iconique pour les fans de la marque à travers le monde, ce seau en carton, contenant ailes ou cuisses de poulets, incarne à lui seul les soirées entre amis devant la télévision. C’est pourquoi, au Canada, pour son 60e anniversaire, KFC a décidé de mettre en place plusieurs innovations autour de ce produit si connu des amateurs de poulet frit. L’idée : mettre en valeur les bons moments, et donc les beaux souvenirs, que les clients de KFC ont vécu, entre amis ou en famille, autour des fameux seaux. « Memories Bucket » fait donc office de cadeau aux aficionados de KFC. À première vue rien ne le différencie vraiment des autres buckets, mis à part le fait qu’il dispose, à l’avant, d’un petit bouton et d’un espace pour laisser sortir un cliché, à la manière d’un polaroid. Cette innovation permet d'envoyer des photos prises sur smartphone à son seau d’ailes de poulets, qui va ensuite les imprimer. Le hashtag #Happy60KFC, mis en place avec ce dispositif connecté, a généré de nombreux messages positifs en ligne, de la part de consommateurs qui ont apprécié le fait de pouvoir immortalizer leurs soirées entre amis autour d’un bucket, tandis que la campagne marketing autour de cette opération a offert une grande visibilité à la marque. Une nouvelle preuve qu’une expérience originale et réussie vaut bien des spots publicitaires.

En savoir plus   

The Dandy Lab, un magasin entièrement modulable selon ses clients

Situé à Spitafields, un quartier de Londres dans le district de Tower Hamlets, un magasin expérimental vient d’ouvrir ses portes : le Dandy Lab. Cette boutique à la particularité d’être connectée. Elle est en effet truffée de capteurs et d’objets connectés afin de fournir aux acheteurs une expérience innovante et personnalisée, selon son comportement. Le co-fondateur de The Dandy Lab, Peter Ho Tsang Jeun, estime ainsi que son entreprise représente "l’avenir du commerce de proximité". Le magasin est en effet capable de recueillir des informations précises sur la façon dont les consommateurs se comportent dans la boutique. Le comportement des clients est analysé par les capteurs et objets connectés avec lesquels ils interagissent, du début à la fin de leur expérience shopping. Ces données sont traitées par le magasin en direct. Tout l’écosystème de la boutique est alors modifiable, de la luminosité à la climatisation en passant par la couleur des vitrines et la musique diffusée dans la boutique. Ce système sert ainsi à s’adapter aux clients présents dans le magasin, en fonction de leurs achats préférés des clients, ainsi que de leurs goûts et de leurs avis sur la boutique. Le magasin sera ouvert sur une période d’essai de sept mois et, puis de façon définitive si l’expérience s’avère concluante. En savoir plus    

Etats-Unis / Innovation