Materiel.net + LDLC : accélérer au service de nos clients

Comment deux entreprises en croissance vont créer un leader de la distribution High-Tech ?

Ce sont nos clients qui nous choisissent et pas nos entreprises qui choisissent leurs clients.

Partant de ce constat, comment répondre aux attentes d'une grande diversité de consommateurs dans un marché en constante évolution et dominé par des acteurs historiques ?

En apportant une réponse qui nous différencie.

C'est la voie qu'ont emprunté Materiel.net et LDLC depuis leur création.

Non par opposition aux acteurs en place, mais par conviction.

Et cette conviction s'attache à une notion essentielle : la valeur.

La valeur pour nos clients, la valeur pour nos entreprises.

Nos clients

La valeur pour nos clients repose sur 2 piliers fondamentaux : la qualité de l'offre, la qualité de nos services (l'exécution opérationnelle).

Conquérir des clients implique d'avoir une offre claire, lisible, bien positionnée et les fidéliser nécessite d'avoir respecté nos engagements et avoir pu gérer efficacement les aléas pouvant immanquablement survenir.

Sur ces aspects, nos 2 entreprises ont su se différencier.

Comme vous le savez, les acteurs historiques se rapprochent, avec pourtant une main mise déjà importante sur le marché.

Là ou le projet de rapprochement entre Materiel.net et LDLC est formidable, c'est qu'il apporte une vraie réponse concurrentielle à ces acteurs dominants qui vont encore se renforcer.

Bien sur, nous restons encore d'une dimension bien plus modeste, mais nos ambitions sont très fortes car nous pensons que ce que nous apportons est beaucoup plus riche.

Être spécialiste, c'est être en capacité d'apporter la meilleure réponse à un besoin précis et proposer à nos clients de vivre des expériences (sur le site, en magasins, sur des salons, etc.).

Notre volonté est de développer un réseau fort de magasins pour être au plus proche de nos clients et répondre à leurs attentes quelles qu'elles soient. C'est ce que nos clients recherchent.

A ce propos et au moment de Noël, on entend beaucoup parler d'une enseigne américaine généraliste : quelle valeur apporte-t-elle au delà d'un achat confortable ? On y trouve de tout, à des prix très bas et avec une qualité de service excellente.
Mais où sont les conseils ? Ou sont les lieux de rencontres ? Ou est la relation humaine ? Et ... où est bien passé sa contribution sociale à notre pays ... ? Où sont les impôts ?
Nécessairement, il est plus facile d'être peu cher et d'investir fortement quand on n'en paye pas ... voire racheter des entreprises françaises ... avec notre argent !!!!
Vous le savez tous : toute la valeur part aux actionnaires américains ... mais c'est un autre débat ...

Nos équipes

Quant à la valeur pour nos entreprises, elle signifie d'abord être rentable, sans argent pas d'entreprise et l'argent reste le carburant de la performance future puisqu'il permet d'investir sur des outils et surtout des Hommes. Si nos deux entreprises ont su proposer les meilleures performances de notre secteur c'est avant tout grâce à la détermination et au travail de nos équipes qui ont su faire vivre ces valeurs de qualité de différenciation.

Sur 2015, les rapprochements dans la distribution ont été nombreux. LDLC et Materiel.net ont fait le choix de ne pas rester spectateurs de ces changements, mais au contraire de prendre le sujet à bras le corps en agissant et en se rapprochant.

Si du point de vue financier, LDLC prend le contrôle du capital de Materiel.net, ce n'est pas un simple rachat, mais bien une association puisque je deviens moi-même actionnaire du groupe, convaincu de la valeur que nous pouvons apporter, ensemble, au marché. Quant à mon implication personnelle et contrairement à ce que j'ai pu lire par ailleurs, vous vous doutez bien qu'elle reste totale et à durée indéterminée. Je suis ravi que notre équipe puisse rejoindre les femmes et les hommes de LDLC et de la confiance réciproque qui existe entre nous.

Si LDLC et Materiel.net ont su relever ces défis, cette association offre des perspectives incroyables à nos équipes, à nos clients, à nos partenaires.

Nos deux équipes seront embarquées à 100% dans cette belle aventure !

Cette accélération va nous permettre de poursuivre notre évolution et il ne faut surtout pas se tromper sur la traduction de ce message : ce projet offre une meilleure pérennité de l'emploi et des opportunités à nos équipes qu'elles n'auraient pu avoir sans ce rapprochement.

Nous allons former un groupe de près de 500 M€ de CA et de plus de 700 collaborateurs : c'est énorme !

Ces grands projets sont naturellement une source de questionnement de la part des équipes et il est important de rappeler l'essentiel : les deux entreprises vont bien, sont les deux meilleures et c'est justement pour cela que ce projet est formidable.

Nous sommes particulièrement fiers de constater le fort attachement de nos équipes à nos entreprises respectives : de concurrents, nous deviendrons alliés, c'est un changement important pour tous.

Et comme vous le savez, nos 2 entreprises recrutent et vont continuer de recruter. C'est un message fort.

Les deux entreprises, les deux marques et les deux équipes vont poursuivre leurs développements en mettant en commun leurs ressources au meilleur bénéfice de l'ensemble.

Si Laurent et moi nous connaissons depuis de nombreuses années et échangeons régulièrement, ce projet est devenu une réalité à la rentrée. Nous sommes aujourd'hui seulement en décembre. C'est vous dire que notre volonté d'avancer est totale. Et si nous sommes allés très vite, c'est tout simplement parce que ce projet est évident.

Nous devons maintenant respecter les étapes clés liées à ce type de projet et notamment parvenir à communiquer cette évidence et cet enthousiasme à nos équipes et répondre aux démarches liées à l'autorité de la concurrence.

Mais il nous tarde de nous mettre au travail pour construire ce groupe qui sera demain un acteur majeur de la distribution, avec plusieurs marques qui veulent croire qu'il peut exister une autre distribution : celle qui promeut les valeurs que nous portons depuis notre création et pas celles du volume, du discount et de la destruction de valeur.

Pour aller de l'avant, notre pays doit s'appuyer sur des acteurs forts et ambitieux pouvant démontrer qu'un autre commerce, plus humain, est possible.

C'est bien ce qui nous anime depuis de nombreuses années et c'est en tout cas le défi, très motivant, que nous allons relever avec nos équipes.

Autour du même sujet