Smartwatch : la personnalisation de l’expérience client

Depuis sa sortie en avril 2015, l’Apple Watch a démocratisé les montres connectées. Les fabricants surfent sur cette tendance qui apporte de nouvelles opportunités sur plusieurs marchés.

Dans ce monde ultra connecté, les individus ont besoin de changement et de nouveauté. Les téléphones connectés sont désormais vus, archi vus et revus. Il faut savoir que 40 % des Américains et 21 % des Européens en ont marre de sortir leur téléphone de leur poche à longueur de journée. (Sachant que la moyenne le consulte environ 150 fois par jour). Exit donc les Smartphones et laissons place à cet objet du quotidien disparu au profit du téléphone : La montre. Cette dernière est aussi connectée. Mais alors que peut-elle apporter de plus que le Smartphone ?

Plus petite, plus discrète, la montre connectée commence doucement à faire son trou auprès du public français. Et ça, les entreprises l’ont bien compris et se concentrent de plus en plus sur le développement des applications avec extension pour montre connectée. Et tous les secteurs sont touchés. Que ce soit la finance, la grande distribution ou le tourisme, tous souhaitent conquérir cette nouvelle dynamique.

Prenons le cas du groupe Carrefour qui a déjà compris ce nouvel enjeu. Original soit-il, le groupe teste actuellement dans l’un de ses magasins une nouvelle application nommée « C-ou ». Le principe est simple. L’application permet de retrouver sa liste de course (préparée au préalable sur son smartphone) et de la suivre sur sa montre (Samsung Gear uniquement) tout au long de son parcours dans le magasin. A chaque article trouvé, on coche la référence dans la liste et celle-ci s’efface. Au passage en caisse, la montre fait aussi  office de carte de fidélité. Un gain de temps pour ses clients mais surtout une optimisation d’informations récoltées sur ses clients. En effet, grâce à cette nouvelle application, Carrefour va pouvoir étudier le mode de consommation de ses clients et suggérer des produits en fonction des habitudes de consommation. Une réelle personnalisation de l’expérience d’achat.


Carrefour n’est pas la seule grande enseigne à améliorer l’expérience client grâce à la montre connectée. Mais cette fois-ci c’est dans le secteur du tourisme et des transports qu’il faudra se diriger. La SNCF lance également une version Smartwatch de son application mobile. Valise dans une main, enfants dans l’autre, il vous ai impossible de sortir votre Smartphone ou votre billet pour le montrer au contrôleur. Il n’y ait maintenant plus de soucis. Il suffira de montrer son poignet, ou l’e-billet sera directement affiché sur la montre connectée. De plus, grâce à l’application installée sur votre Smartwatch, un rappel  20 minutes avant le départ vous sera communiqué vous rappelant l’heure exacte, votre numéro de place, ainsi que le numéro de la voiture et du quai. Bref, plus aucune excuse pour rater son train! Et si vous préférez voyager en voiture, l’entreprise Uber a quant à elle dévoilé son application version « watch » qui permettra d’avertir les clients de la proximité d’un chauffeur.


Certaines chaines hôtelières se penchent sur la question concernant le développement de l’expérience clients dans leurs établissements. En effet, la montre connectée pourra devenir par la suite un support tant pour réserver sa chambre d’hôtel que pour servir de clé pour l’ouvrir.

En revanche, certains secteurs sont plus hésitants à emprunter ce chemin même si la tentation est grande. En effet, le secteur bancaire est déjà ultra connecté mais ultra-sensible. Mais pourtant certaines grandes banques ont déjà sauté le pas et proposent une application qui permet à leurs clients de consulter leurs soldes directement via leurs montres.  Certaines ont même mis en place une nouvelle application géolocalisée qui repère les clients à proximité des banques pour les informer via notifications d’une éventuelle possibilité de récupérer un nouveau chéquier ou une nouvelle carte bancaire.

Pourtant même si à l’heure actuelle tout le monde parle de cette tendance, elle n’est qu’aux prémices de son développement. On pourrait très bien imaginer que l’expérience client soit poussée encore plus loin. Qui sait, si dans quelques années les cartes d’identités et bancaires seront réunies autour du poignet sur une seule et même montre ? Reste à savoir si le grand public est prêt à adopter ce type d’usage…

Autour du même sujet