Les critiques de l'Apple Watch sont (en réalité) brutales

Les critiques de l'Apple Watch sont (en réalité) brutales Business Insider a passé en revue les tests de la montre connectée. Sous quelques compliments, se cachent de nombreuses critiques.

Les tests de l'Apple Watch viennent d'être dévoilés. Et au premier abord, ils semblent positifs. Par exemple, le spécialiste tech du New-York Times Farhad Manjoo explique qu'il a "craqué" pour le gadget - "vraiment craqué". Chez The Verge, Nilay Patel affirme que c'est "la première montre connectée qui pourrait vraisemblablement devenir un produit mainstream". 

Joshua Topolsky de Bloomberg Business affirme que "vous en voulez tous une... Après l'avoir utilisée, je n'avais aucun doute sur le fait que l'Apple Watch est l'exemple le plus abouti de vêtement connecté que vous pouvez acheté aujourd'hui". 

Mais dès lors que vous allez un peu plus dans le détail de ce que disent chacun d'entre eux, les critiques deviennent brutales.

Topolsky affirme que l'Apple Watch l'interrompt trop souvent avec des notifications alors qu'il est en train de faire autre chose. "Je suis en réunion avec 14 personnes, en plein milieu d'une phrase, lorsque je ressens un tap-tap-tap à mon poignet. Des événements de ce genre arrivent des dizaines de fois par jour - pour des messages, des e-mails, des fin d'activité, des tweets et bien d'autres choses. Attendez une seconde. N'est ce pas la promesse de l'Apple Watch de m'aider à rester dans le moment présent, concentré sur les personnes qui m'entourent et pas dérangé par le tourbillon hypnotisant de mon iPhone ? Pourquoi ai-je le sentiment d'être soudain si dérangé ?"

Patel affirme que l'Apple Watch est trop lente. "L'Apple Watch, tel que je l'ai expérimenté au cours de la semaine et demie qui vient de s'écouler, est plutôt lente. C'est inéluctable, impossible de parler de l'interface et de son potentiel évident  sans noter que parfois la montre a parfois du mal à charger les notifications".

Manjoo précise que l'Apple Watch, au contraire de l'iPhone ou de l'iPad, n'est pas pour les "novices tech". "Il y a de fortes chances que la montre ne fonctionne pas parfaitement pour la plupart des consommateurs à peine sortie de sa boîte, car son usage est optimisé à mesure que vous personnalisez de nombreux paramètres".

Manjoo rajoute que les applications de l'Apple Watch ne marchent pas très bien. 'L'application Uber ne s'est pas téléchargée, l'application de Twitter n'est pas très claire et celle pour les hôtels Starwood s'est mystérieusement supprimée d'elle même puis s'est arrêtée en cours de téléchargement lorsque je l'ai réinstallée."

Manjoo déclare aussi que vous devez avoir recours à Siri pour utiliser la montre, et que Siri est toujours très médiocre. "J'ai pris l'habitude d'appeler Siri pour lancer un chrono ou une alarme en cuisine alors que je fais à manger, ou demander le temps qu'il fait alors que je conduis. Mais j'ai aussi pris l'habitude d'obtenir autant de mauvaises réponses que de bonnes."

Patel note que l'Apple Watch, contrairement à l'iPhone, nécessite ses deux mains pour être utilisée. "C'est impossible de l'utiliser avec une seule main... Parce que l'écran est tout petit avec une toute petite molette de commande attachée à votre poignet, vous devrez utiliser vos deux mains, et vous devez bien faire attention à la regarder pour être sûr de toucher les bonnes parties de l'écran". 

Topolsky affirme que la Watch n'est pas une très bonne montre."J'ai trouvé l'expérience en de ça de ce que propose une montre classique, à cause d'un petit problème. L'Apple Watch n'active son écran que lorsqu'elle pense que vous le regardez... Pensez à la façon dont les gens regardent leur montre...

Patel remarque également que la montre n'est pas aussi bonne qu'un iPod lorsqu'il s'agit de diffuser de la musique. "Vous vous rappelez quand il s'agissait de transformer la 6e génération d'iPod en montre ? Ces appareils étaient très bons pour diffuser beaucoup d'informations relatives à la musique sur un petit écran, ce que l'Apple Watch ne permet pas."

Patel constate également que ce n'est pas un très bon moyen de communication. "Il n'y a pas de doute que c'est une très bonne idée que de pouvoir envoyer des messages rapides depuis votre poignet; c'est de l'ordre de la science-fiction et chaque montre connectée devrait être capable de le faire. Mais l'Apple Watch n'est que la première étape vers cette réalité.  Et elle est encore loin d'être un outil de communication vraiment puissant, particulièrement lorsqu'il s'agit de concurrencer le smarpthone qui est dans votre poche."

apple watch 14
La montre connectée d'Apple passée au crible par les experts tech US.  © Apple

Lauren Goode de Re/Code déclare que la Watch n'est pas vraiment très fashion. "L'Apple Watch veut se positionner comme un accessoire de mode, mais elle ressemble beaucoup à une montre de geek. Même si vous pouvez facilement changer la bracelet en plastique de base pour un plus élégant - le cuir à 149 dollars, la boucle à 149 dollars ou le bracelet à 449 dollars - le cadran ressemble toujours à un iPhone miniature."

Chez Yahoo, David Pogue remarque que la navigation au sein de l'Apple Watch est compliquée. "La vérité c'est que la navigation est une des grandes faiblesses de la montre. Il n'y aucun indice visuel quant au fait que plus d'options sont disponibles si vous pressez longtemps ou que quelque chose arrivera si vous tournez le bouton. Vous apprenez au bout du compte, mais en essayant et en faisant des erreurs. Et à chaque fois que vous appuyez ou tournez le bouton et qu'il ne se passe rien, vous vous sentez idiot."

Joanna Stern du WSJ conseille à ses amis d'attendre l'année prochaine avant d'acheter la montre. "Le corps de la montre doit devenir plus fin, les rebords moins arrondis. Et il ne s'agit pas que de l'esthétique. Bientôt, nous n'aurons pas à charger la batterie chaque nuit, le logiciel n'aura pas de ratés et ces capteurs de santé seront de plus en plus précise. Quand est ce qu'Apple n'a pas amélioré la première génération d'un produit sans pour autant le rendre plus élégant ?".

Patel affirme que la Watch n'est pas vraiment un bon tracker d'activité de fitness. "Pour le moment, l'Apple Watch est une sorte de tracker fitness très onéreux. Elle est bien plus jolie que ses concurrentes - je l'ai utilisée avec le bracelet blanc et c'était plutôt bluffant - mais elle n'a certainement pas plus de fonctionnalités."
Manjoo résume toutes les critiques avec une attaque maquillée en compliment. Il explique que ce qui impressionne le plus au sujet de la Watch n'est pas ce qu'elle peut faire, mais qu'on imagine qu'elle pourrait faire. "Le plus excitant dans tout ça ce n'est pas l'appareil en tant que tel, mais toutes les possibilités techniques qui pourraient être ouvertes avec le lancement du premier ordinateur wearable mainstream".

"Pour le moment, les rêves sont entravés par la dure réalité d'un appareil tout nouveau. La Watch n'est pas un iPhone à votre poignet". 


Article de Nicholas Carlson. Traduction par Nicolas Jaimes, JDN.

Voir l'article original : The Apple Watch reviews are (quietly) brutal

Apple / Apple Watch

Annonces Google