L'UFC-Que Choisir exige de Free qu'il s'explique et indemnise ses clients

L'association de défense des consommateurs a envoyé une mise en demeure à Free Mobile afin que ce dernier informe ses clients sur les pannes récurrentes qui touchent son réseau et mette en place un système d'indemnisation.

Constatant "comme tout le monde de nombreux dysfonctionnements sur le réseau de Free", l'UFC-Que Choisir a décidé d'envoyer "une lettre de mise en demeure à la société Free", enjoignant l'opérateur à être plus transparent à l'égard de ses clients, selon les propos du président de l'association, Alain Bazot, recueillis par l'AFP.

L'association fustige l'attentisme de la société et le trouble qui entoure l'origine des pannes qui touchent de manière récurrente son réseau. En clair, Free Mobile doit donner suffisamment d'informations à ses clients pour qu'ils sachent si ces problèmes techniques vont être résolus prochainement. "Les clients ont droit à une information loyale sur ce qui se passe chez Free. L'opérateur ne leur en donne pas suffisamment. Dans notre courrier, nous lui rappelons cependant que tout dysfonctionnement est une inexécution contractuelle qui ouvre droit à réparation pour le consommateur en vertu de l'article 1147 du code de la consommation", rappelle Alain Bazot au Monde.

L'association a donné dix jours à Free pour s'expliquer, améliorer la qualité de son service et, s'il le faut, rembourser des clients. Dans le cas contraire, UFC-Que Choisir se réserve le droit de saisir la justice.

Free / Free Mobile