Trackbuster veut nettoyer l'emailing des trackers qui s'immiscent dans votre vie privée

55% des 200 milliards d'emails envoyés chaque jour intègrent des trackers permettant de faire remonter votre localisation, configuration ordinateur ou OS mobile et moment d'ouverture. Un outil veut mettre fin à cette intrusion dans la vie privée.

C'est pour mettre fin au tracking d'emails que "One More Company", une société américaine dédiée au développement de logiciels, vient de lancer en béta privée Trackbuster, un outil qui permet à son utilisateur de retirer tous les trackers invisibles et les liens cachés accolés aux mails qu'il reçoit. "J'estime que 55% des 200 milliards d'emails qui sont envoyés tous les jours sont trackés", explique Florian Seroussi, cofondateur de "One More Company". Une popularité qui s'explique essentiellement par l'apparition de services souvent gratuits et faciles à installer, sur ordinateur ou mobile. Des services qui permettent à ceux qui les utilisent de récolter des informations telles que le pays, la ville, l'adresse IP, la configuration de l'ordinateur ou l'OS du smartphone de l'utilisateur dès ouverture de l'email. Les cas d'usage sont légions, depuis le démarchage commercial jusqu'à l'espionnage industriel, en passant par l'intrusions dans la vie privée. Les logiciels commerciaux ou CRM intègrent très souvent une fonctionnalité de ce type et avertissent rarement le destinataire qu'elles procèdent à un tel travail de collecte d'informations. Une impunité étonnante tandis que la CNIL fait feu de tout bois pour imposer l'opt-in sur la collecte de cookies. 

Le service développé par Florian Seroussi permet de nettoyer automatiquement les emails de ces codes qui trackent l'activité du récipendiaire. Un moyen de redonner à l'utilisateur la main-mise sur sa vie privée. Aucune installation n'est nécessaire, il suffit de connecter son compte mail (uniquement Gmail pour le moment) à Trackbuster pour lancer la procédure automatiquent. Un fichier recensant tous les emails "untrackés" est également disponible. Le service n'est pour l'instant proposé qu'en beta à quelques milliers d'utilsateurs. Gratuit, il devrait s'enrichir de fonctionnalités "premiums" prochainement. 

 

Tracking / Beta