AOL va licencier après la fusion avec le Huffington Post

AOL, qui vient de compléter le rachat du Huffington Post procèdera à des licenciements suite à ce rachat.

Le rachat du Huffington Post par AOL entraînera des licenciements a indiqué le PDG d'AOL, Tim Armstrong. Invité à s'exprimer sur le rapprochement des deux entreprises lors d'une conférence organisée par PaidContent jeudi 3 mars à New York, Tim Armstrong n'a cependant pas indiqué l'ampleur de ces licenciements. Le Huffington Post emploie actuellement 143 relecteurs et journalistes.


Cette annonce intervient alors qu'AOL vient de boucler le rachat du site média, annoncé au mois de février (lire l'article AOL rachète The Huffington Post 315 millions de dollars, du 07/02/2011). Le nouveau groupe résultant de cette opération bénéficie d'une audience combinée de 117 millions de visiteurs uniques par mois et de 253 millions de lecteurs dans le monde, selon ComScore. Arianna Huffington, la co-fondatrice du Huffington Post, est désormais la présidente et la rédactrice en chef d'une nouvelle entité regroupant l'ensemble des sites de contenus du groupe, baptisée "The Huffington Post Media Group".

Licenciement / Acquisition