L'affaire DSK fait exploser la consommation de streaming vidéo en France

Audience vidéo affaire DSK Selon Médiamétrie, l'affaire DSK a passionné les internautes. Depuis dimanche, la consommation en streaming des contenus vidéo des chaines TV a nettement augmenté.

D'après une enquête réalisée par Mediamétrie, l'affaire DSK serait à l'origine de l'explosion de la consommation de contenus audio et vidéo en streaming des chaines de télévision ces derniers jours. En effet, la société d'étude observe depuis dimanche 15 mai, date des premières révélations sur l'affaire DSK, une augmentation de 88% de l'audience des contenus vidéo ou de programmes TV diffusés en différé sur Internet et de +75% pour les programmes télé diffusés en direct. Le lendemain, lundi 16 mai, a même vu un pic de +148% pour les contenus vidéos différés, soit 2,5 fois la consommation de la semaine passé.

mediam
Progression des sessions vidéos des chaines de télévision © Médiamétrie

L'intérêt pour l'affaire DSK se retrouve également les jours suivant, montrant qu'à l'instar d'un bon feuilleton américain, les internautes ont suivi cette affaire jour après jour. Jeudi 16 mai, date où le grand jury décidait de l'inculpation de DSK, Médiamétrie note une augmentation de 87% de l'audience des programmes diffusés en direct. Cette étude démontre ainsi l'intérêt croissant des français pour les contenus vidéos en streaming expliquant ainsi la surconsommation de bande passante par certains sites (lire l'article : "Netflix est le site qui utilise le plus de bande passante aux US", du 18/05/11).   

Streaming / CMS