Benjamin Bejbaum : jeune provocateur, ex-CEO de Dailymotion

Allergique à l'autorité et aux structures trop cadrées, Benjamin Bejbaum a trouvé dans l'entreprenariat la liberté nécessaire à son esprit créatif. Après Dailymotion, il se lance dans une application collaborative autour des oeuvres d'art.

adam tinworth creative commons
Benjamin Bejbaum est le co-fondateur de Dailymotion et le président d'ArtDB. © Adam Tinworth - Creative commons

Benjamin Bejbaum est né le 20 novembre 1976 à Paris, de parents médecins. Il fait ses études au lycée Gérard de Nerval, à Luzarches (95). Dissipé et chahuteur, il préfère jouer au flipper et au baby-foot avec ses copains plutôt que d'aller en cours. Il est suspendu deux fois et poursuit une scolarité quelque peu chaotique. Pourtant, il réussit toujours à obtenir des résultats corrects, et décroche son baccalauréat D avec la mention assez bien sans jamais avoir redoublé. Il s'inscrit ensuite à la fac à Villetaneuse (Paris 13), en mathématiques appliquées aux sciences sociales. Il vit alors chez ses parents, à Goussainville (95). Insomniaque, il passe des nuits entières sur l'ordinateur. En 1994, l'Internet en est encore à ses débuts, et Benjamin Belbaum s'initie seul à la programmation. Il crée des sites et des jeux.

A la fin de sa première année de fac, il passe un oral de programmation à la place d'un de ses copains. Il lui obtient un 19/20... Mais est reconnu, quelques semaines plus tard, par un des membres du jury pendant l'un de ses propres partiels. Il quitte la fac et passe le concours de l'Epita, une école d'ingénieurs avec prépa intégrée. Mais bien vite, son caractère rebelle et ses provocations lui créent des problèmes. En fin de deuxième année, il est renvoyé.

Benjamin vit alors de petits boulots. Il aide les touristes à Orly, travaille dans le téléshopping puis pour la hotline de France Télécom. Mais là encore, il est renvoyé pour avoir "bidouillé" constamment sur les serveurs. Il s'inscrit en fac d'histoire, à Paris 1. Lors de sa deuxième année, il rencontre le gérant d'un cybercafé qui lui propose de travailler avec lui. Il abandonne les cours et ensemble, ils créent des sites, des boutiques d'e-commerce, et des solutions multimédias. L'été suivant, en 2000, Benjamin Bejbaum monte Iguane Studio, une société de création et d'hébergement de sites Internet, avec son cousin. Il a 24 ans.

Le provocateur s'assagit et devient entrepreneur

Cinq ans plus tard, en mars 2005, alors qu'il est en vacances à New York, Benjamin tourne des vidéos de Manhattan sous la neige. Il souhaite les envoyer à des amis mais se rend compte qu'il n'existe aucune plate-forme de partage de vidéos simple et efficace. Pour pallier ce manque, il crée Short.tv, le premier site au monde d'hébergement gratuit de vidéo avec encodage automatisé, qui permet à l'internaute de ne pas se soucier du format de sa vidéo. Rapidement, le site gagne en popularité. Le jeune entrepreneur quitte Iguane Studio pour se consacrer pleinement à Short.tv avec l'un de ses amis, Olivier Poitrey. Après une première levée de fonds, le service est rebaptisée Dailymotion.

Pendant plusieurs années, Benjamin Bejbaum officie en tant que CEO à Dailymotion et gère la stratégie de la société. Alors que la structure s'alourdit, il décide d'abandonner un poste qui ne lui convient plus : en juin 2008, il se retire de ses fonctions de dirigeant. En 2013, il annoncera qu'il n'est plus actionnaire de Dailymotion.

Fraîchement détaché du poste de CEO de Dailymotion, en 2009, Benjamin Bejbaum lance ArtDB, une base de données collaborative sur les œuvres d'art et les monuments. Il s'associe avec Christophe Camborde et Yannick Lacastaigneratte, cofondateurs de Steek. L'application iPhone est disponible en version Beta depuis avril 2013.

Serveurs / Benjamin Bejbaum