La Société Générale réclame 100 000 euros à ElectronLibre.info

La Société Générale attaque le site d'infomation en diffamation.

La Société Générale a assigné ElectronLibre.info en diffamation pour avoir écrit qu'elle était "un acteur bancaire non crédible et insolvable", selon l'AFP qui a consulté l'assignation. Elle lui réclame 100 000 euros de dommages et intérêts.

 

Le 7 septembre dernier, le site d'informations publiait une brève dans laquelle il indiquait que "selon un dirigeant d'une grande banque française, les banques ne prêtent plus à la Société Générale sur le marché interbancaire". Selon l'avocat de la banque, relayé par l'AFP, "dans le contexte actuel, la propagation d'une telle rumeur est particulièrement irresponsable, compte tenu des dommages à l'économie que cela est de nature à engendrer".  Il y a deux jours, la Société Générale avait annoncé attaquer en diffamation le journal britannique Mail on Sunday et lui réclamer 1,6 million d'euros.

 

ElectronLibre.info, créé par le journaliste Emmanuel Torregagno a levé 200 000 euros en juillet 2010, dont un quart  auprès de Xavier Niel. La société escomptait à l'époque réaliser 100 000 euros de chiffres d'affaires en 2011.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE / Xavier Niel