Facebook vous permet de choisir à qui léguer votre compte après votre mort

Facebook vient d'introduire aux Etats-Unis une fonctionnalité qui permet de faire supprimer son compte à sa mort ou de le confier à un tiers.

C'est une première : les utilisateurs de Facebook pourront désormais choisir ce qu'il adviendra de leur compte après leur mort. La fonctionnalité, qui n'est pour l'instant disponible qu'aux Etats-Unis, permet de prévoir la suppression de son compte, ou bien de donner à une autre personne inscrite sur Facebook la permission de le gérer à sa place.

image1
Legacy Contact. © Facebook

La personne choisie pourra alors :

Poster un message qui sera affiché en haut de la timeline (dont le contenu sera quant à lui gelé), par exemple, pour annoncer l'enterrement ou écrire à la mémoire du défunt.

Accepter des demandes d'amis.

Modifier la photo de profil et la photo de couverture.

Le tout est possible une fois que Facebook a reçu la notification de la mort de l'utilisateur, via un formulaire déjà prévu à cet effet.

fb
Formulaire pour signaler le décès d'un utilisateur sur Facebook. © Capture d'écran Facebook

Le "legacy contact" ne pourra cependant pas poster de messages sur le compte ou bien accéder à la messagerie du défunt. Facebook va aussi mettre en place une option qui permettra de télécharger dans un fichier toutes les informations du compte (photos, posts...).

Facebook a par ailleurs ajouté des modifications pour les comptes de personnes décédées : la mention "Remembering" sera ainsi ajouté au dessus du nom et un post peut être épinglé en haut de la timeline.

legacy contact timeline
Facebook ajoute la mention "Remembering" au-dessus du nom du défunt. © Facebook

Facebook se contentait jusqu'ici de geler les comptes

Les options de contrôle du compte Facebook post-mortem devraient être déployées petit à petit dans l'ensemble des pays où le réseau social est disponible. Pour les paramétrer, il suffira de se rendre dans les paramètres, puis dans l'onglet "sécurité" et enfin de choisir "legacy contact".

715591 facebook post mortem
Etapes pour paramétrer son compte post-portem. © Facebook

Jusqu'ici, les comptes Facebook des personnes décédées ne pouvaient être accessibles, à moins que leur famille ne connaisse leur mot de passe. Lorsqu'il est averti de la mort d'un utilisateur, Facebook se contente de geler son compte, rendant impossible toute modification. C'est ce qui continuera de se produire si l'utilisateur ne paramètre pas son compte en prévision de son décès.

Longtemps critiqué pour sa gestion des profils des défunts

Le réseau social s'était d'ailleurs trouvé sous le feu des critiques, début 2014, quand il a décidé de changer sa politique de confidentialité vis-à-vis des utilisateurs décédés. Les proches pouvaient auparavant demander à ce que le profil soit placé en mode "mémorial", pour en restreindre la visibilité aux amis uniquement. Une possibilité supprimée depuis lors : les profils des personnes décédées, gelés, conservent les mêmes paramètres que du vivant de leurs propriétaires. Une manière, selon Facebook, de "respecter les choix qu'une personne fait au cours de sa vie".

Facebook