Go Daddy dit lui aussi vouloir quitter la Chine

Deux jours après le retrait du moteur de recherche Google (lire l'article Google transfère son moteur de Pékin à Hong-Kong, du 23/03/2010), le plus important registrar au monde annonce vouloir réduire sa présence en Chine à cause de la censure imposée par le gouvernement. Go Daddy, qui gère 40 millions de noms de domaine dans le monde, était autorisé à enregistrer les .cn depuis 2005. Alors que pour chaque nouveau nom de domaine le registrar enregistrait jusqu'à maintenant les nom, prénom, adresse, numéro de téléphone et e-mail du demandeur, il lui est imposé depuis quelques mois d'enregistrer aussi leur photo-portrait en couleur ou encore un numéro de société. Des conditions restrictives supplémentaires qui freinent le dynamisme du marché, et poussent Go Daddy à vouloir quitter lui aussi la Chine.

Google / Moteur de recherche