Google ne numérisera plus de vieux journaux

Les plus de 2 000 journaux numérisés depuis cinq ans resteront néanmoins accessibles.

L'ambition de Google "d'organiser toute l'information du monde pour la rendre accessible et utile à tous" a pris du plomb dans l'aile. Le moteur de recherche a décidé d'arrêter le 20 mai son projet de numérisation de vieux journaux. Lancée en 2006 avec les archives du "New York Times" et du "Washington Post", cette initiative s'était étendue à d'autres titres en 2008. Au total, Google dit avoir numérisé plus de 3,5 millions de numéros, issus de plus de 2000 journaux. Le plus ancien est l'édition du 23 mars 1752 du Halifax Gazette, un journal de Nouvelle-Ecosse, devenue une province canadienne. Les journaux déjà numérisés resteront accessibles dans le moteur, à partir de la version anglophone de l'agrégateur d'actualités.

Google va continuer à travailler avec les éditeurs de presse, notamment à travers One Pass, sa plateforme de paiement pour les journaux en ligne, lancée en février. A noter que Google est toujours en conflit avec les journaux belges au sujet de son moteur d'actualités.

Google / Google, Yahoo, Microsoft