Les résultats et la marge de Google baissent au premier trimestre

Les acquisitions et la hausse des salaires ont pesé sur les résultats de Google du premier trimestre.

Larry Page aurait pu espérer mieux pour sa première annonce de résultats en tant que PDG. Car si la croissance des revenus du premier trimestre est toujours au rendez-vous, la hausse des bénéfices connaît en revanche un fort ralentissement et la marge baisse.

Après une année marquée par un nombre record de rachats (Lire : "Que va faire Google de ses 49 acquisitions de 2010 ?", du 04/03/11), Google a réalisé un chiffre d'affaires trimestriel de 8,58 milliards de dollars. Soit 27 % de plus qu'un an plus tôt. Une croissance alimentée surtout par les sites appartenant au moteur de recherche, dont le chiffre d'affaires gagne 32 % et qui représentent désormais 69 % de l'ensemble de ses revenus.

Mais cette croissance n'est pas aussi "rentable" que d'habitude. La progression du résultat net a été divisée par deux, à 17 %, pour atteindre 2,3 milliards d'euros. Quant à sa marge opérationnelle, elle passe de 37 à 33 % en un an. Une baisse qui s'explique par la hausse des dépenses liées aux acquisitions, aux recrutements et à l'augmentation des salaires de 10 % fin 2010. Sur le seul premier trimestre, les effectifs ont progressé de près de 8 %. Google emploie désormais 26 316 personnes.

Même si ses résultats ont déçu les investisseurs, la société ne semble pas avoir l'intention de limiter ses dépenses. "Il est clair que nos investissements passés ont été cruciaux pour notre succès actuel. C'est pourquoi nous continuons à investir pour le long terme", a déclaré le directeur financier Patrick Pichette.

Google / Google, Yahoo, Microsoft