Avec Google+, Google joue son avenir dans le Web social

Google+ Le moteur de recherche lance Google+, sa plate-forme communautaire destinée à concurrencer Facebook sur le Web social.

Google sort sa nouvelle riposte à Facebook. Un peu plus d'un an après l'échec du lancement de Buzz, le moteur de recherche a officialisé celui (sur invitation) de Google+, un service communautaire permettant de partager des contenus et centres d'intérêt et de chatter à plusieurs par messages textes ou en vidéo. Outre une plate-forme Web, Google+ est également accessible via une application mobile sur Android. Une version iPhone devrait prochainement voir le jour.


La principale innovation apportée par Google+ est son approche par cercles de connaissances. L'utilisateur peut ainsi définir le type d'informations qu'il souhaite partager avec les membres d'un même cercle. Tirant les leçons de l'échec de Buzz (lire le dossier Les 10 plus gros plantages de Google, du 24/06/2011), le groupe semble ainsi avoir accordé beaucoup plus d'importance au respect de la vie privée. Le concept de cercle est central dans Google+, quand Facebook met assez peu en avant son approche par listes de contacts, favorisant une diffusion de ses informations personnelles au plus grand nombre.


Ces cercles sont accessibles dans chacune des principales fonctions de la plate-forme : +Déclics (recommandations sociales), +Vidéos-Bulles (chat vidéo à plusieurs), +Qui, quoi, quand, comment, où ? (système de géolocalisation), +Clique (organisation d'événement), +Instant Upload (envoi de photos et vidéos depuis un mobile).


Ce projet qui a nécessité plus d'un an de développement ressemble à l'ultime carte à jouer du moteur dans le Web social, jusqu'à présent son principal talon d'Achille. Un succès même relatif de son réseau social et de son bouton de recommandation "+1" devraient permettre à Google de conserver au moins un peu de son avance sur Facebook. Grâce à son quasi-monopole du social, Facebook pourrait en effet dépasser Google en audience aux Etats-Unis d'ici fin 2011 (lire l'article Audience : Facebook pourrait dépasser Google aux US d'ici la fin de l'année, du 21/06/2011).

Google / Facebook