La Poste lance Postaccess, une serrure Bluetooth, RFID et Wifi

La Poste lance Postaccess Après l'impression 3D, La Poste s'apprête à aborder un nouveau marché, celui des objets connectés. Le groupe vient de dévoiler le premier, Postaccess, une serrure Bluetooth, RFID et Wifi.

La cellule innovation de Réseau La Poste continue d'explorer les Business Models du futur pour le groupe. Après avoir introduit les premières imprimantes 3D dans son réseau voici un an, Fabien Monsallier, directeur de l'innovation, de la prospective et de la transformation digitale du Réseau La Poste s'est intéressé aux objets connectés. "Suite à ce lancement, nous avons analysé ce qui existait en matière d'objets connectés, gardant à l'esprit que nous devions trouver des solutions qui facilitent la vie des gens, mais concerne aussi les entreprises" explique le responsable. " S'il y a actuellement un bouillonnement d'idées sur le marché, peu d'objets connectés visent à la fois une cible très large et sont peu envahissant en termes d'intrusion dans la vie privée." Le choix de La Poste s'est porté sur la commercialisation d'une serrure connectée. Fabien Monsallier s'est tourné vers Openways, une startup de la région parisienne, qui commercialisait ce type d'offre auprès des hôteliers pour mettre au point une version plus adaptée à une cible plus généraliste.

Une gamme de 3 serrures connectées

L'offre de La Poste, baptisée Postaccess, sera disponible pour un prix inférieur à 100 euros pour le kit d'entrée de gamme, puis un abonnement mensuel inférieur à 20 euros. Ce premier kit ne permettra une ouverture que par Bluetooth, via l'application smartphone iOS ou Android. Le deuxième niveau de l'offre permettra une ouverture  avec des cartes ou bracelets RFID fournis avec le lecteur fourni. Enfin, la version la plus complète de Postaccess intègrera la connexion WiFi.

serrure postaccess 2
La serrure Postaccess de La Poste © A. Clapaud

En parallèle aux applications mobiles, le portail Postaccess permettra à l'utilisateur de configurer les accès, octroyer des plages horaires d'ouverture pour chaque personne, accorder un accès pour une période précise. "Notre réseau nous avait remonté un besoin de remise des clefs par des utilisateurs de AirBnb" confie Fabien Monsallier. "Avec ce système, le propriétaire va accorder un accès temporaire à son appartement et envoyer un simple lien à la personne qui pourra alors télécharger l'application sur son smartphone et ouvrir la porte pendant la période de son séjour." Des alertes peuvent être envoyées au propriétaire à chaque ouverture/fermeture de la porte. En outre, la serrure  Postaccess dispose d'une alarme et il est possible de définir des "sentinelles", typiquement un voisin de confiance un membre de la famille habitant à proximité, des personnes qui seront prévenues en cas d'infraction en l'absence du propriétaire.

Le lancement officiel de Postaccess est fixé au 26 janvier 2015, mais pour le Sud-Est de la France et 50 bureaux de poste seulement. Fabien Monsallier se donne 6 mois avant de dresser un premier bilan de ce lancement et d'envisager une possible extension de l'offre. La Banque Postale IRD dispose déjà d'une offre de télésurveillance à son catalogue et les synergies sont évidentes. L'embryon d'une offre "Smart Home" signée La Poste commence à se dessiner.

La Poste / Wifi