Emprunt national : 4,5 milliards d'euros pour le numérique


Le président de la République a annoncé que 4,5 milliards d'euros de l'emprunt national seraient attribués au développement de la société numérique.

Annonçant lundi 14 décembre les modalités et les objectifs de l'emprunt national qui sera lancé en 2010, Nicolas Sarkozy a indiqué que 4,5 des 35 milliards d'euros empruntés seraient consacrés à l'économie numérique. Davantage, donc, que les 4 milliards préconisés par le rapport Juppé-Rocard, mais tout de même très peu étant donné que ce secteur représente plus du quart de la croissance actuelle (lire l'article Grand emprunt : quatre milliards d'euros iront au numérique, du 19/11/2009).

L'une des priorités consistera à accélérer le développement de la fibre optique sur le territoire français. Le gouvernement présentera dans quelques jours un schéma national de déploiement. Mais l'emprunt ne servira pas uniquement aux infrastructures, puisqu'il sera également mis à contribution pour développer les nouveaux usages et les contenus numériques. Projets phare en la matière : la numérisation du patrimoine culturel français, qui bénéficiera de 750 millions d'euros, ainsi que la réalisation d'infrastructures numériques en cloud computing.

La secrétaire d'Etat au développement de l'économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, s'est réjouie que "l'identification du numérique parmi les cinq priorités nationales d'investissement d'avenir consacre ainsi ce secteur à la fois comme un instrument majeur de la croissance durable mais également comme un vecteur puissant d'emplois et de progrès pour la société" (lire NKM lorgne 3 à 5 milliards d'euros du grand emprunt, du 03/09/2009).

Autour du même sujet