Le rachat de Yahoo est dans l'impasse

Les potentiels acquéreurs n'ont toujours pas eu accès aux documents financiers. En cause : une close de confidentialité qui interdit la formation de consortiums qu'ils refusent de signer.

Après avoir suscité l'intérêt d'un bon nombre de potentiels acheteurs, la vente de Yahoo se retrouve confrontée à une impasse. Selon Reuters, les investisseurs et sociétés intéressés n'ont toujours pas eu accès aux documents financiers de Yahoo. Pour ce faire, ils doivent signer un accord de confidentialité qui les empêcherait de créer des consortiums pour envisager le rachat. Les potentiels acheteurs attendent également de savoir si Yahoo sera vendu en un bloc ou en pièces détachées.

 

Les principaux investisseurs intéressés par Yahoo sont Silver Lake, TPG Capital, Bain Capital, Blackstone, Kohlberg Kravis Roberts, Providence Equity Partners, Hellman & Friedman, Carlyle Group et DST Global. De leur côté, Google, Microsoft ainsi que le duo Alibaba/Softbank ont également mentionné leur intérêt.

Toujours sans dirigeant, Yahoo pourrait finalement voir rapidement débarquer David Kenny, l'ancien président d'Akamai et actuel administrateur de Yahoo, selon Forbes.

Google, Yahoo, Microsoft / Rachat