Le Conseil national du numérique s'élargit de quatre parlementaires

Laure de la Raudière (UMP), Pierre Camimi (PS), Christian Paul (PS) et Bruno Retailleau (UMP) constituent le début de la formation élargie du CNNum, qui perd sa parité.

Quatre nouveaux parlementaires, deux députés, Laure de la Raudière (UMP) et Christian Paul (PS) et deux sénateurs, Pierre Camimi (PS) et Bruno Retailleau (UMP), rejoignent la formation élargie du Conseil national du numérique (CNNum). Nommés par les présidents de l'Assemblée Nationale et du Sénat, ces derniers sont très familiers avec les problématiques du numérique et seront bientôt accompagnés de cinq personnes investies localement dans le développement du numérique, selon nos informations. Ces dernières ont déjà été nommées par Fleur Pellerin, mais leur identité n'a pas encore été communiquée.

Si lors de la nomination des 30 premiers membres du CNNum la parité était respectée et constituait selon Benoît Thieulin un sujet "non discutable" (lire l'interview "Le CNNum restera maître des sujets qu'il traitera", du 21/01/13), elle ne l'est plus avec ces nominations. Il indique toutefois que ces nominations n'étaient pas du ressort de la ministre, mais bien des présidents de l'Assemblée et du Sénat qui ont fait leurs choix indépendamment.

Conseil national du numérique