Deux sites illégaux de poker autorisés à rouvrir aux Etats-Unis

La justice américaine compte ainsi permettre à leurs clients de récupérer leur argent et aux étrangers de jouer à nouveau.

Après avoir fait fermer trois sites de jeux d'argent, poursuivis dans une affaire de fraude de 3 milliards de dollars, la justice américaine a donné son accord le 20 avril sur la réouverture de deux d'entre eux, PokerStars et Full Tilt Poker. Cet accord doit permettre à leurs clients américains de retirer leur argent et aux clients étrangers d'y jouer à nouveau. Le procureur de Manhattan en charge de l'affaire précise que le même accord est disponible pour le troisième site, Absolute Poker.


Les autorités américaines avaient saisi les noms de domaines de ces sociétés le 15 avril et poursuivi 11 personnes, les accusant d'avoir trompé les régulateurs et les banques pour les pousser à traiter des transactions illégales. Les jeux d'argent en ligne sont interdits aux Etats-Unis depuis 2006.

Etats-Unis / Jeux