Meetic et Match.com lient leur destin en Amérique Latine


Après avoir réunis leurs activités européennes il y a un an, Meetic et Match.com s'allient en Amérique du sud. Une étape supplémentaire avant une fusion globale ?

Alors que Marc Simoncini consacre de plus en plus de temps à son activité de capital risqueur à travers sa société d'investissement Jaina Capital, Match.com et Meetic renforcent un peu plus étroitement leurs liens. Les deux groupes ont en effet annoncé créer une joint venture pour se développer en Amérique Latine.

Meetic apporte dans l'opération son site brésilien ParPerfeito.com.br, et Match.com l'intégralité de ses sites sud-américains. Le nouvel ensemble représente un chiffre d'affaire de 12 millions d'euros en 2009. Si les deux sociétés détiendront chacune 50 % du capital de l'entité, c'est Match.com qui en prend le contrôle opérationnel.

Cette fusion des activités de Match.com et de Meetic en Amérique du sud suit la fusion de leurs activité en Europe, il y a tout juste un an (lire l'article : Meetic met la main sur les activités européennes de Match, du 19/02/10). Depuis, IAC (maison mère de Match.com dirigée par Barry Diller) est devenu l'actionnaire majoritaire de Meetic avec 26,8 % du capital du français, bien que Marc Simoncini contrôle toujours 36 % des droits de vote. Deux rapprochements qui pourraient présager d'un dernier : une fusion globale entre l'américain et le français.

Meetic / Joint venture