Sergey Brin, le mathématicien à l'origine de Google

Biographie de Sergey Brin Le co-fondateur et directeur technique de Google, à la tête d'une fortune de 28,8 milliards de dollars, s'investit en parallèle dans la recherche sur le génome.

page brin
Sergey Brin, co-fondateur de Google, est à la tête d'une fortune de 22,8 milliards de dollars. © S. de P. Google

Sergey Brin naît dans une famille juive à Moscou, en Russie, le 21 août 1973. Ses parents subissent l'antisémitisme du régime communiste de l'Union Soviétique. Son père est contraint d'abandonner ses rêves spatiaux : les études d'astronomie sont interdites pour les Juifs. Il poursuit à la place une brillante carrière de mathématicien. Sa mère est chercheuse pour la NASA.

Lors d'une conférence, le père de Sergey Brin rencontre des scientifiques occidentaux et réalise que les conditions de vie et de travail sont bien plus favorables à l'Ouest. En 1978, la famille Brin émet une demande de visa pour partir s'installer aux Etats-Unis. En réaction, les deux parents sont licenciés. Pendant huit mois, ils attendent l'autorisation de quitter le pays et vivent d'un travail temporaire. Le père de Sergey en profite pour initier son fils à la programmation. En mai 1979, le visa obtenu, ils s'envolent pour les Etats-Unis. Sergey a alors six ans.

Sergey Brin étudie à l'école Montessori d'Adelphi, dans le Maryland, puis au lycée Eleanor Roosevelt. En parallèle, son père, professeur de mathématiques à l'université, lui donne des cours. En septembre 1990, il entre à l'université du Maryland et se spécialise lui-aussi dans les sciences et les mathématiques. Il y obtient un Bachelor of Sciences avec les honneurs en 1993. La fondation nationale des sciences lui octroie une bourse pour étudier l'informatique à Stanford. Dans ce cadre, il effectue un stage chez Wolfram Research, les développeurs du logiciel Mathematica.

Google lancé dans un garage californien

A l'occasion d'une journée d'orientation des nouveaux étudiants de Stanford, il rencontre Larry Page. Ils deviennent amis et commencent à mettre en commun leurs recherches. Brin travaille sur le développement de bases de données tandis que Page mesure la popularité des pages web selon le nombre de fois où elles ont été citées sur d'autres pages. Ensemble, ils imaginent un nouveau moteur de recherche, qui classe les résultats selon la popularité des pages. Grâce à l'algorithme qu'ils ont élaboré, PageRank, ils lancent BackRub, la première version du moteur de recherche. En 1997, ils déposent le nom de domaine Google.com. Très vite, ils abandonnent leur doctorat pour s'y consacrer complètement.

En 1998, Google Inc. voit le jour. Sergey Brin et Larry Page louent un garage à Menlo Park grâce à des fonds investis par des membres de l'université, par leur famille et par leurs amis. En quelques années, Google devient le moteur de recherche le plus populaire de la toile. Sergey Brin dirige la société en tant que co-président, avec Larry Page, jusqu'en 2001. Il devient ensuite le directeur technique de Google.

Son combat contre la maladie de Parkinson

Brin s'est engagé aux coté de Larry Page sur le plan du réchauffement climatique et de l'énergie. La filiale caritative de Google, Google.org, soutient l'industrie des énergies alternatives. En juin 2008, Brin investit 4,5 millions de dollars dans Space Adventures, une compagnie qui envoie des touristes dans l'espace. Lui et Larry Page possèdent un Boeing 767-200 et un Jet Dornier Alpha.

En mai 2007, Brin se marie avec Anne Wojcicki, une biologiste ayant cofondé 23andMe, une start-up permettant aux internautes d'analyser et de déchiffrer leur patrimoine génétique. Sergey Brin y investit par le biais de Google 3,9 millions de dollars. Lui et sa femme sont à la tête de la fondation Brin Wojcicki, une association caritative dans laquelle ils ont déjà injecté plus de 190 millions. Elle soutient de nombreuses causes, dont la fondation des droits de l'homme ou Tipping Point Community, une association qui combat la pauvreté en Caroline du Nord. La fortune de Sergey Brin est estimée à 28,8 milliards de dollars par Forbes en avril 2015. Elle le place 20e du classement des plus grandes fortunes mondiales et 15e aux Etats-Unis.

La mère de Sergey Brin, Eugenia, est atteinte de la maladie de Parkinson. Grâce à 23andMe, Brin découvre qu'il possède la même mutation du gène LRRK2 que sa mère, responsable de la maladie. Il présente donc entre 20 et 80% de chances de développer la maladie de Parkinson dans le futur. Brin et sa femme ont donné plus de 32 millions de dollars à la fondation Michael J. Fox pour la recherche sur la maladie de Parkinson.

Crocs et requêtes farfelues

En bâtissant Google, Sergey Brin est devenu une légende. Son look nonchalant et ses traditionnelles "crocs" qu'il ne quitte jamais contribuent à dessiner le personnage, au même titre que les sweats à capuche de Mark Zuckerberg. Les anecdotes farfelues sur le cofondateur de Google ne manquent pas. Ainsi, il aurait demandé à un avocat, en entretien d'embauche, de lui rédiger un contrat pour vendre son âme au diable...

Sergey Brin