La place de marché de drogues Silk Road fermée, la valeur du Bitcoin s'écroule

Depuis 2011, Silk Road permettait d'acheter anonymement de la drogue et autres produits illégaux en Bitcoins. Elle a été fermée par le FBI, provoquant une chute de la valeur de la monnaie virtuelle.

Une chute vertigineuse. Mercredi, le Bitcoin ne valait plus que 129 dollars, contre plus de 140 la veille. En cause, l'arrestation par le FBI de Ross William Ulbricht, 29 ans, plus connu sous le nom de "Dread Pirate Roberts" et propriétaire de Silk Road. Sur ce marché virtuel où se vendaient drogue et autres produits illégaux, près de 1,2 milliard de dollars de transactions (9,5 millions de bitcoins) auraient été enregistrées depuis 2011.

Les trafiquants, inquiets à l'idée que le FBI puisse remonter jusqu'à eux grâce aux données confisqués, sont probablement en partie responsables de la vente massive de bitcoins que la fermeture a entrainée. Les partisans de la monnaie virtuelle soulignent qu'elle diminue le risque de fraude et offre une possibilité d'anonymat. Ses détracteurs rétorquent que cet anonymat facilite avant tout les échanges de drogue, le blanchiment d'argent et autres activités illégales (Lire le dossier : "A quoi servent les monnaies virtuelles ?", du 20/09/11). Actuellement, 11,8 millions de bitcoins sont en circulation.

Bitcoins