Données privées : l'UFC-Que Choisir attaque Facebook, Google et Twitter en justice

L'association de consommateurs reproche à Facebook, Google et Twitter de maintenir des clauses abusives ou illicites dans leurs CGU.

En juin dernier, l'UFC-Que Choisir mettait en demeure Google, Facebook et Twitter, en leur réclamant la modification de certaines clauses de leurs Conditions Générales d'Utilisation. Selon l'association, "les conditions sont toujours aussi inaccessibles, illisibles, remplies de liens hypertextes –entre 40 et 100 liens hypertextes- renvoyant parfois à des pages en langue anglaise". Mais surtout, rappelle l'UFC-Que choisir, les réseaux sociaux "persistent à s'autoriser très largement la collecte, la modification, la conservation et l'exploitation des données des utilisateurs et même de leur entourage". L'association de consommateurs a donc décidé d'assigner les trois réseaux sociaux en justice.

L'UFC-Que Choisir encourage les consommateurs à la mobilisation pour qu'ils maîtrisent leurs données, notamment en signant la pétition "Je garde la main sur mes données", pour presser Bruxelles de légiférer.

Google / Facebook