L'UMP cherche une agence digitale en vue de la présidentielle

Le parti politique lance une compétition d'agences digitales afin de préparer la prochaine élection présidentielle.

Quatorze mois avant l'élection présidentielle, l'UMP veut revoir sa stratégie digitale. Selon "Stratégies", le parti majoritaire a organisé une compétition pour l'ensemble de sa communication en ligne. Trois agences y participent : Emakina.fr (ex-Groupe Reflect), Extrême Sensio et NextIdea, filiale du groupe Lagardère.


L'UMP veut notamment se doter d'un nouveau site Internet et d'une stratégie e-marketing de recrutement de sympathisants et militants. Le brief comprend également des composantes CRM et médias sociaux. L'enjeu pour l'agence retenue sera surtout de faire oublier l'échec des "Créateurs de possibles", un dispositif communautaire lancé fin 2009 et fermé en janvier dernier. "Stratégies" affirme que le coût de cette plate-forme aurait atteint un million d'euros, alors que l'UMP chiffre officiellement la facture à 500 000 euros.

Autour du même sujet