Facebook acquiert la start-up mobile anglaise Monoidics

Les équipes de cette société spécialisée dans la détection de bug au sein des applications mobiles rejoindront les bureaux londoniens de Facebook.

On sait que le mobile est stratégique pour Facebook qui revendique plus de 750 millions d'utilisateurs actifs sur ce canal. Il n'est donc pas étonnant de voir le réseau social procéder à l'acquisition d'une nouvelle société spécialisée dans le domaine. Facebook vient en effet de racheter Monoidics, une start-up anglaise fondée en 2009, spécialisée dans la détection de bug au sein des applications mobiles en cours de développement grâce à un algorithme.

De quoi se donner les moyens de répondre aux attentes des utilisateurs qui ont souvent critiqué une application jugée trop lente et propice aux plantages. "Cette acquisition illustre bien notre investissement dans la qualité de nos applications mobiles", s'est félicité Philip Su, chez Facebook. Les équipes de Monoidics, qui compte parmi ses clients des sociétés telles qu'Airbus ou Mitsubishi Electric, rejoindront celles du bureau londonien de Facebook. Le montant de cette acquisition n'a pas été communiqué.

CANAL + / Algorithme