Ad-blockers : le nombre d'utilisateurs a triplé en l'espace d'un an

Ad-blockers nombre utilisateurs 0215 Début 2014, près de 144 millions d'internautes, soit 5% de la population mondiale, utilisaient un ad-blocker. Le préjudice économique pour les éditeurs devient substantiel.

Le Financial Times vient de révéler que Google, Microsoft et Amazon avait passé un accord avec les dirigeants d'Eyeo, éditeur de l'ad-blocker le plus populaire au monde, AdBlock Plus, pour que ce dernier arrête de bloquer certaines de ses publicités. Chacun s'engageant à reverser près de 30% du chiffre d'affaires supplémentaire généré par ce déblocage. Un accord qui sonne comme un aveu de soumission de la part de géants pas forcément habitués à transiger avec ceux qui nuisent à leur business. Et pour cause, selon des chiffres communiqués par PageFair et mis en forme BI Intelligence, le nombre d'utilisateurs d'un ad-blocker était de 144 millions au second trimestre 2014. Cela représentait près de 5% de la population Internet mondiale. 

Entre début 2013 et début 2014, le nombre d'internautes ayant recours à un ad-blocker a ainsi triplé, preuve de la défiance croissante de la population connectée vis à vis de formats de publicité toujours plus présents et intrusifs. Face à ce phénomène, plusieurs options pour les éditeurs : faire preuve de pédagogie en expliquant que le modèle économique repose sur la publicité, négocier avec AdBlock Plus ou contourner ces ad-blockers comme essaient de le faire TF1, Canal + et M6

adblockers
Evolution du nombre d'internautes utilisant un ad-blocker. © Page Fair - Adobe - Business Insider

CMS / URL