Adwords : Google condamné à 500 millions de dollars d'amende

Google avait sciemment affiché des publicités AdWords pour des pharmacies canadiennes illégales aux Etats-Unis.

Poursuivi par le Département de la Justice pour avoir permis à des pharmacies canadiennes d'acheter sur Google Adwords des publicités ciblant illégalement les consommateurs américains, le moteur de recherche est parvenu à un accord aux termes duquel il paiera une amende de 500 millions de dollars. Un montant calculé à partir des sommes perçues par Google pour ces campagnes publicitaires et du chiffre d'affaires généré par ces pharmacies en ligne auprès des consommateurs américains. L'ampleur de cette amende vise manifestement à inciter Google à contrôler davantage l'utilisation de sa plate-forme AdWords.


Google, qui avait pris connaissance de cette enquête fédérale dès 2009, avait alors engagé des efforts conséquents de nettoyage de ces publicités pharmaceutiques. En février 2010, il avait décidé de n'accepter comme annonceurs que les pharmacies certifiées par la National Association Boards of Pharmacy américaine et par la Canadian International Pharmacy Association. En septembre 2010, il avait poursuivi plusieurs annonceurs pharmaceutiques qui avaient contourné sa nouvelle politique. En janvier 2011, il avait à nouveau renforcé ses critères de sélection.


Mais selon les résultats de l'enquête rendue publique en mai 2011, Google savait que certaines pharmacies canadiennes annonçant sur AdWords aux Etats-Unis délivraient sans ordonnance des médicaments comme l'antalgique Oxycodin ou le stimulant Ritalin, ce qu'interdit la loi américaine. D'après le DOJ, Google continuait d'accepter leur argent et les aidait à placer leurs publicités et améliorer leurs sites marchands. Google s'était défendu en déclarant avoir banni "depuis un moment" aux Etats-Unis les publicités pour les médicaments sur ordonnance émanant de pharmacies canadiennes.


La vente en ligne de produits pharmaceutiques et de santé devrait atteindre 1,6 milliard de dollars aux Etats-Unis en 2011 selon eMarketer, en hausse de 24 % sur un an.

Etats-Unis / Liens sponsorisés