Facebook est le premier site support de pub en France

Le réseau social a affiché plus de 38 milliards de publicités display aux internautes français entre juillet et septembre, contre 191,6 milliards pour l'ensemble du Web français.

191,6 milliards : c'est le nombre d'impressions publicitaires display auxquelles ont été exposés les internautes français au cours du troisième trimestre, selon une étude publiée par Comscore. Pour opérer ce calcul, Comscore n'a retenu que les bannières statiques et le rich media, hors vidéos publicitaires, publicités auto-promotionnelles et de format inférieur à 250 pixels. L'étude prend en compte aussi bien les campagnes au CPM que celles facturées à la performance, ce qui ne permet donc pas d'en déduire un classement des sites gagnant le plus d'argent grâce aux formats display.

 

Avec plus de 38 milliards d'impressions publicitaires display au cours du troisième trimestre 2010, Facebook.com se classe en tête du classement des supports délivrant le plus d'impressions pendant toute cette période, avec 19,9 % de parts de marché. Les sites de Microsoft arrivent en seconde place avec plus de 11 milliards d'impressions display (soit 6,2 % de parts de marché), suivis par les sites d'Orange avec 5,8 milliards (3 %) et les sites de Google avec 4,6 milliards (2,4 %). 

 

Côté annonceurs, c'est Vivendi (qui détient notamment SFR et Canal Plus) qui remporte le titre d'annonceur le plus présent du Web français au troisième trimestre avec près de 2,1 milliards d'impressions display, soit 1,1 % du marché total entre juillet et septembre. Orange occupe la seconde place avec près de 1,9 milliard d'impressions (1 % du marché), suivi de Meetic avec 1,8 milliard d'impressions (1 %), la Société Générale avec 1,7 milliard d'impressions (0,9 %), et BNP Parisbas avec 1,4 milliard d'impressions (0,7 % du marché). 

Display / CANAL +