Facebook : de la pub dans l'appli et des résultats sponsorisés

Le réseau social californien a profité de cette rentrée pour officialiser le lancement de plusieurs services destinés à monétiser sa colossale audience.

Après un été chaotique, consécutif à une IPO plutôt ratée, Facebook semble bien décidé à reprendre sa marche en avant dans la monétisation de son audience de 900 millions d'utilisateurs. Cette rentrée est donc l'occasion de procéder à plusieurs annonces en matière de lancement de services aux annonceurs. On apprend ainsi que le réseau social californien s'apprête à intégrer de la publicité dans son application mobile, qui devient un portail d'entrée à Facebook de plus en plus utilisé, via des bannières display commercialisées au CPC. Des bannières qui permettent aux éditeurs et développeurs d'applications de cibler une audience en fonction de critères tels que l'âge, les centres d'intérêts ou la localisation.


Autre nouveauté, conformément à ce qui était pressenti (lire l'article, Facebook teste un format "résultats sponsorisés", du 23/08/2012), Facebook va également permettre aux marques de mettre en avant leur page dans les résultats suggérés par le moteur de recherche. L'éditeur de jeux Zynga et Match.com sont les deux premières sociétés à recourir à ce service, révèle Techcrunch. Le site de rencontre a ainsi recours au lien sponsorisé pour une requête portant sur "OKCupid", du nom d'un autre service de rencontres. Une stratégie qui laisse présager la portée d'un Facebook au moment d'essayer de rediriger le trafic d'un concurrent vers son propre service.


Enfin, on sait que Facebook essaie depuis longtemps de s'ériger en alternative à la boîte mail traditionnelle. Les dernières modifications apportées à l'inbox vont dans ce sens avec désormais la possibilité d'ajouter des photos à un échange de messages, d'utiliser des raccourcis clavier pour naviguer dans son inbox ou de rechercher un message via un mot clé. "Avec cette mise à jour, le service fonctionne beaucoup plus vite et facilement", a déclaré un porte-parole de Facebook à Venture Beat.

 

Facebook / Moteur de recherche