3,48 milliards d'euros bruts ont été investis dans l'e-pub en 2011

En captant 3,48 milliards d'euros d'investissements publicitaires bruts en 2011, Internet s'affirme comme un canal de communication significatif.

Avec des investissements publicitaires bruts atteignant 3,48 milliards d'euros pour l'année 2011, Internet tire une fois de plus son épingle du jeu sur un marché français plutôt morose, selon une étude publiée par l'Interactive Advertising Bureau France (IAB) et le Syndicat des Régies Internet (SRI), en partenariat avec l'agence de veille Kantar Media, au sein de 46 régies publicitaires.

Le display enregistre la plus forte augmentation par rapport à 2010, avec une hausse de 7,6%, contre 5,2% pour l'ensemble du secteur. Malgré cette progression, Internet reste pour le moment le 4ème canal de communication, derrière la télévision (9,4 milliards d'euros), la presse (7,7 milliards d'euros) et la radio (4,1 milliards d'euros), avec un poids de 12,5% dans le budget des annonceurs (en hausse de 0,3 point).

Alors qu'on observait sur l'année 2010 une augmentation significative du portefeuille d'annonceurs, qui dépassait la barre des 5 000, 2011 voit ce nombre décroître légèrement, de 1,3%. "Un baisse toutefois peut significative et qui correspond principalement au départ de petits budgets", analyse Corinne In Albon, directrice marketing de Kantar Media.

Pour preuve, 20% des annonceurs rassemblent 95% du chiffre dépensé. Parmi les principaux acteurs, on retrouve quelques historiques tels qu'Orange, Microsoft, SFR, Google ou Renault mais aussi quelques marques comme la Française des Jeux et PMU qui ont surfé sur la légalisation des paris en ligne.

 

top 10 annonceurs 2011 versus 2010
Le top 10 des annonceurs online en 2011 et l'évolution de leur budget par rapport à 2010. © Kantar Media / SRI / IAB

Si 34% de pure players ne communiquent qu'online, de plus en plus de marques n'hésitent plus à associer le net à la TV. Ils sont ainsi 62% à recourir à des campagnes bi-medias, représentant 70,9% des recettes web. La distribution (+31,5%) et plus particulièrement les enseignes spécialisées, l'automobile (+13,3%), la grande consommation (+10,5%) et la mode (+40,9% mais un poids relatif) sont les secteurs qui portent le plus cette croissance en 2011.

Pour rappel, les investissements nets en communication online ont progressé de 11% pour atteindre 2,561 milliards d'euros en 2011 selon l'Observatoire de l'e-pub réalisé par Capgemini Consulting pour le SRI (Lire l'article La croissance du marché de l'e-pub va ralentir en 2012du 11/01/2012).

CANAL +