Et si Bouygues Telecom rachetait finalement SFR ?

Numericable n'est pas le seul opérateur à envisager de racheter SFR à Vivendi. Bouygues étudierait également le dossier.

Alors que Vivendi vient de dévoiler ses résultats 2013, plombés par les difficultés de SFR (lire l'article : "Les résultats de Vivendi affectés par les difficultés de SFR", du 25/02/14), le groupe est plus que jamais décidé à se séparer de sa filiale télécom. Et Numericable n'est pas le seul sur les rangs (lire l'article : "Vivendi d'accord pour négocier la vente de SFR à Numericable", du 24/02/14). Inquiet d'une consolidation qui le laisserait de côté, seul face au trio Free, SFR/Numericable et Orange, et fort d'accords de mutualisation signés avec SFR en janvier, Bouygues a également approché Vivendi pour étudier le dossier, selon Les Echos. La société "a commencé à tâter le terrain auprès de Vivendi, qui ne ferme pas la porte".

Le numéro trois de la téléphonie mobile pourrait cependant se heurter aux réticences de l'Autorité de la concurrence, une telle opération signifiant en effet un retour à trois opérateurs. Dans cette hypothèse, Bouygues serait probablement obligé d'accepter des contreparties pour éviter que des problèmes concurrentiels ne se posent, en cédant par exemple une partie de ses fréquences ou de son réseau à Free. Mais la capacité financière de Bouygues Telecom devrait aussi rassurer Vivendi, tandis qu'une opération avec Numericable serait financée par une émission de dettes.

SFR / Numéricable