Vodafone parmi les possibles acquéreurs de SFR

Vivendi, qui désire céder rapidement sa filiale télécoms, a reçu des marques d'intérêt de fonds de private equity mais aussi de Vodafone, ancien actionnaire de SFR.

Le PDG de SFR, Stéphane Roussel, avait déjà indiqué aux syndicats que sa maison-mère Vivendi aurait revendu l'opérateur d'ici six mois "au plus offrant", selon des propos rapportés par les syndicats à "La Tribune". D'après le "Financial Times", le conglomérat a déjà reçu des manifestations d'intérêt de fonds de private equity ainsi que de Vodafone, l'ancien actionnaire de SFR. L'opérateur britannique avait longtemps disputé à Vivendi le contrôle de SFR, pour finalement lui céder ses 44% pour 7,95 milliards d'euros en 2011 (lire l'article Vivendi devient l'unique propriétaire de SFR, du 04/04/2011). Toujours selon le "Financial Times", Vivendi a mandaté deux banques, Lazard et le Crédit Agricole, pour étudier la cession des 53% qu'il détient dans le capital de l'opérateur historique marocain, Maroc Télécom. Le groupe français a déjà mis en vente l'opérateur brésilien GVT.

SFR / Vodafone