Triple play : Free va devenir le FAI le plus cher de France

Avec la Freebox v6, un abonné triple play de Free paiera dorénavant 36 euros par mois. Mais en échange, le FAI lui offre la gratuité des appels sur mobile.

freebox v6 250 benoit meli jdn
Xavier Niel, le fondateur de Free, présente la version 6 de sa Freebox. © Journal du Net / Benoît Méli

Le 3 janvier prochain, Free deviendra officiellement le FAI le plus cher de France. L'inventeur de l'offre triple play à moins de 30 euros va appliquer une option payante de 5,99 euros à ses nouveaux clients utilisateurs de la Freebox v6 ainsi qu'à l'ensemble de ses abonnés en dégroupage total qui opteront pour la nouvelle set-top box du FAI. C'est le fondateur du FAI, Xavier Niel, qui en a fait l'annonce mardi 14 décembre lors de la présentation de la dernière version de sa Freebox (V6). Ceux qui resteront aux modèles de box précédent continueront à payer 29,99 euros par mois et l'offre triple play avec la Freebox v5 continuera d'êtrre commercialisée.

Xavier Niel a ainsi implicitement confirmé l'augmentation du coût de son offre ADSL, en réponse au "matraquage de taxes" dont les FAI font l'objet. Dernière en date, le passage au 1er janvier 2011 à une TVA de 19,6 % de l'ensemble des offres triple play. Ses concurrents ont déjà annoncé qu'ils répercuteraient cette nouvelle fiscalité sur le prix de leurs abonnements. Orange facturera par exemple ses clients triple play 3 euros de plus dès le 1er février.  

 

Le fondateur de Free s'est attaché à souligner que depuis le lancement de son offre triple play en 2002, le prix de son abonnement n'a pas augmenté, malgré l'ajout régulier de nouveaux services. "Entre 2002 et 2010, le prix de la baguette de pain a augmenté de 26 %, celui du ticket de métro de 25 % et celui de la ligne téléphonique de France Télécom de 27 %, a-t-il ironisé. On s'est dit que la seule chose à faire était de maintenir le prix de notre abonnement". Le prix d'appel du moins.  

 

S'il devient plus cher que ses concurrents, Free a cependant tenu à accroître son service, en ajoutant dans son forfait les appels téléphoniques vers les mobiles de tous les opérateurs. Cette première en France doit permettre au FAI de faire patienter ses clients jusqu'en 2012 et au lancement de l'offre Free Mobile (lire le dossier Ce que Free veut faire de sa licence 3G, du 18/12/2009). "2012, c'est dans longtemps. On s'est dit qu'il y avait un truc qu'on pouvait faire pour vous faire faire des économies" a expliqué Xavier Niel, précisant qu'un forfait de téléphonie mobile illimité "vaut 100 euros".  

 

freebox v6
Les nouvelles Freebox Server (en bas) et Player (en haut) avec leur télécommande © Journal du Net / Benoît Méli

Le trublion des télécoms cherche ainsi à conserver son attractivité face au lancement d'offres quadruple play par ses concurrents. En attendant de lancer sa propre offre mobile. Début décembre, Virgin Mobile confirmait également envisager de devenir FAI pour lancer une offre quadruple play. "Il s'agit clairement d'une stratégie contre Free", affirmait le PDG du MVNO, Goeffroy Roux de Bézieux (lire l'article Virgin Mobile pourrait devenir FAI pour contrer Free, du 07/12/2010)  

 

L'annonce d'une option sur le dégroupage total a cependant été la seule à ne pas être saluée par les applaudissement et les cris enthousiastes de freenautes et blogueurs venus découvrir la nouvelle box du FAI au cours d'un show digne d'une keynote de Steve Jobs. La Freebox V6, sobrement baptisée "Révolution" a nécessité trois ans de travail, dont deux avec le designer Philippe Starck qui en a conçu le look. Elle comprend un disque dur de 250 Go qui est accessible en ligne grâce à des fonctions NAS, permettant le partage de fichiers.  

 

La "Freebox Player" (le boîtier connecté à la télévision) permettra l'accès à Internet, via un navigateur intégré. Elle sera équipée d'un processeur Atom 4 100 cadencé à 1,2 Ghz et fourni avec une manette de jeu. De quoi permettre aux éditeurs de développer des jeux dont la qualité graphique situera la set-top box du FAI "entre la Playstation 3 et la Wii", selon son fondateur. Ce nouveau produit devrait faciliter le décollage de la place de marché d'applications "Free Store". L'éditeur de jeux pour mobiles Gameloft a déjà annoncé la sortie de cinq titres pour cette nouvelle Freebox dès son lancement. 

Haut débit / Free