Free Mobile renégocie son contrat d'itinérance avec Orange

Free Mobile paiera moins cher les SMS envoyés par ses abonnés, mais touchera moins sur les SMS envoyés depuis des réseaux concurrents.

Free Mobile et Orange sont parvenus à un accord pour renégocier le contrat d'itinérance du nouvel entrant. "L'opérateur historique a accepté de réduire le prix unitaire de l'itinérance pour les messages texte, ce qui était capital pour le quatrième opérateur mobile qui a promis des SMS à volonté à ses clients dans le cadre de son forfait à 20 euros", explique Les Echos. En échange de pouvoir rééquilibrer son modèle économique, Free Mobile a accepté de rogner sur le prix des terminaisons d'appels SMS qu'il facture à ses concurrents, confirme l'AFP. Le montant de cette baisse de prix n'est cependant pas connu. Jusque-là, Free Mobile facturait 2,85 centimes à un opérateur dont l'abonné envoyait une SMS sur son réseau, contre 1 centimes dans le sens inverse.

 

Free Mobile, dont la licence l'engage à couvrir 27% de la population, continue par ailleurs d'être critiqué sur la réalité de son réseau. Si l'Arcep et l'AFNR ont bien validé que l'opérateur respecte ses obligations de couverture, la CFE-CGC de France Télécom continue de contester la méthode utilisée pour ces tests et viennent de déposer un recours devant le Conseil d'Etat, selon Le Figaro. En effet, selon Orange, 90% du trafic de Free Mobile continue de passer par son réseau. Cependant, les 735 sites ouverts par Free Mobile lui assurent bien une couverture de 28% de la population, même si dans ces zones ses antennes ne traitent qu'une faible partie du trafic généré par ses abonnés. "Nous estimons que la couverture du réseau Free Mobile est une couverture théorique, qui ne permet pas l'écoulement effectif du trafic", explique Sébastien Crozier, adélégué CFE-CGC-Unsa, au quotidien. Il faudra compter près d'un an pour que le Conseil d'Etat tranche la question.

Orange / Réseaux